Background Image

Mouvements de l'art

DADAÏSME

1916-1924

«Dada», est né en 1916 à Zurich. Ce mouvement fera de Berlin, Cologne, Hanovre, New York et Paris ses places fortes, mais de nombreux groupes d’artistes de part le monde se réclament de lui. Il disparaîtra officiellement en 1924. C’est sous la plume de Hugo Ball dans la revue Cabaret Voltaire que le mot « Dada » apparaît pour la première fois. On se réfère à toutes les cultures, on y apprécie l’art nègre et la spontanéité enfantine. Le poète Tzara établit les contacts entre les nations ; les tableaux, livres et revues voyagent malgré la guerre. « Dada » participe à la vie, revendique l’indépendance des artistes, se révolte contre les conflits qui déchirent le monde, conteste les fondements de la civilisation occidentale. Le mouvement se manifeste autant par la façon de penser ou le comportement que par la production artistique. On s’attaque aux tenants de l’art mystificateur par la dérision, l’humour, le scandale, la subversion, la violence et la destruction parfois. Les dadaïstes donnent des soirées publiques improvisées, produisent revues et manifestes, pratiquent les jeux de langage et la poésie.

Artistes hors galerie : Erwin Blumenfeld, Marcel Duchamp, Marcel Janco, Kurt Schwitters, Sophie Taueber-Arp, etc.

Artistes en galerie : , , , , , , , , , , .

Pic

LES MOUVEMENTS DE L'ART DU XXème siècle

Chronologie

Pic