Background Image

Notre clin d'oeil à

Jullien Clément

Image Image Image Image


Jullien Clément

Narration graphique

Découvrir les oeuvres de ce clin d'oeil
Exposition du 14/02/2018au 15/09/2018
Arrière-arrière petit-fils de Félix Clément, un peintre orientaliste du XIXe siècle, Jullien Clément est né en 1958 à Marseille ; il vit et travaille, un peu à l'écart du monde, dans le Var. Plasticien, sculpteur, graveur, sa vocation pour l'art sera tardive. Il a déjà 40 ans lorsqu'elle se révèle, tout d'abord, par la sculpture. Artiste autodidacte, sa première exposition est organisée à Marseille en 1998. Ce sera le début d'une longue suite d'expositions, personnelles et collectives (Grand Palais, Espace Pierre Cardin, Hôtel de Ville de Paris, etc). En 1998, Jullien Clément fait deux stages qui compteront dans sa formation artistique : chez un fondeur d'art, près de Cluny, puis, à la Fondation de Coubertin. Dans son œuvre sculpté, ses thèmes principaux sont le monde animalier et l'univers des mythes qu'il traite sur un mode souvent surréaliste, parfois philosophique. Son abord de la sculpture est purement empirique et va peu à peu « prendre de l'épaisseur » par expériences successives. Largement récompensée, sa sculpture obtiendra régulièrement prix et distinctions.
C'est à la fin de l'année 2012, que Jullien Clément découvre l'estampe, et plus particulièrement la gravure. Il se lance à corps perdu sur la plaque - le plus souvent le zinc -, apprenant les différentes techniques, réalisant pointes sèches, eaux-fortes et aquatintes, estampes en technique mixte, linogravures. Il y a de nombreux ponts entre sculpture et gravure, et ils sont nombreux ceux qui se sont exprimés avec un égal bonheur dans ces deux disciplines dans lesquelles la matière a une place privilégiée (Alberto Giacometti, bien sûr, mais aussi des artistes tels Berto Lardera, Henri-Georges Adam, Henry Moore, Marino Marini, Eduardo Chillida et tant d'autres). Jullien Clément exposera au sein du Salon des Artistes français dès l'année suivante, en 2013, puis en 2014, au Salon de la Société nationale des Beaux-Arts à Paris en 2015, où lui est décernée la médaille de bronze, plus récemment à la Triennale 2017 de Chamalières ou encore dans le cadre d'« Impressions 2017 » à Barbizon.
L'oeuvre gravée de l'artiste est foisonnante, une véritable narration graphique déclinée avec une grande finesse, mettant en avant l'imaginaire de l'artiste avec spontanéité et évidente liberté, mêlant ses propres visions fantasmagoriques à un fond académique, mariant humour, ironie et angoisse existentielle en cohabitation, regards crus et satyriques. Il n'hésite pas une seconde a des décalages temporels ou spatiaux, en appelant souvent au fantastique. Que l'on ne s'y trompe pas, l'oeuvre gravée de l'artiste, sous un couvert apparent « délirant », aborde des sujets profonds sur lesquels il y a une succession d'engagements fermes vers un monde différent.
Nous sommes sûrs que vous aurez plaisir à découvrir le travail de Jullien Clément !','src="//www.oldsite.mchampetier.com',$row_clin_artiste['presentation']); ?>


Découvrez tous nos clins d'oeil ...