Background Image
Image

A la mémoire de ...

Image

Alfred Sisley

« Je suis rompu par la douleur... Je n’ai plus l’énergie de combattre... ». Il fait appeler Monet lui recommande ses enfants et lui dit adieu. Alfred Sisley décède le 29 janvier 1899 dans sa maison à Moret-sur-Loing et est enterré au cimetière de Moret, le 1er février, par un temps gris et froid. Renoir, Monet et Adolphe Tavernier sont venus de Paris. En 1900, un an après seulement sa mort lors de la vente Adolphe Tavernier, le comte Isaac de Camondo achète « L'inondation à Marly » pour la somme considérable à l’époque de 43000 francs, vendue par l’artiste à l’origine 180 francs. En 1911 il est le premier artiste impressionniste à recevoir l’hommage d’un monument commémoratif dans sa ville de Moret. Il repose auprès de son épouse. Sur sa tombe cette épitaphe : « Il faut que les objets soient enveloppés de lumière, comme ils le sont dans la nature. A.S. ». En son hommage, cet iris des marais.


Des dits ou des écrits

Pic

"Je reste, avec Sisley, comme une queue de l’impressionnisme." - Camille Pissarro

Pic

"(Dans la nature), toutes les choses respirent et s’épanouissent dans une riche et féconde atmosphère qui distribue et équilibre la lumière, établit l’harmonie." - Alfred Sisley

Pic

"C'est le ciel qui doit être le moyen, le ciel ne peut pas être qu'un fond . . . il exalte, il entraîne." - Alfred Sisley

Pic

"Sisley a vu la nature plus en profondeur qu’en surface (…) il a toujours considéré que l’expression spatiale était l’essentiel du programme pictural, la part qui lui revient en propre et qui ne doit point lui être ôtée." - François Daulte

Pic

"Sisley a vécu de la vie désintéressée et profonde du paysagiste amoureux de nature, éloigné de la vie sociale… On peut espérer qu’il connut la sérénité et le bonheur exprimés par son œuvre de vérité et de lumière." - Gustave Geffroy

Pic

"Au jour ou fut annoncé la mort de Sisley après tant de souffrances volontairement et fièrement dissimulées, il y eut un tressaillement dans tout le public renseigné. Les toiles possédées par ceux qui attendaient par le monde le caprice des amateurs furent immédiatement recherchées." - Gustave Geffroy