Deyrolle Jean Jean Deyrolle, hommage, Gordes, galerie d'estampes Champetier
Background Image
Image

En homenaje a...

Lo sentimos, pero esta rúbrica no está disponible en su lengua.
Image

Jean Deyrolle

Souffrant d’insuffisance rénale, Jean Deyrolle part pour le sud de la France (Toulon) pour y être soigné. Le 30 août, au cours de la vingt-neuvième séance de dialyse, il meurt subitement d’une crise cardiaque. Sous un buisson fourni de romarin, aux jeux savants de l’ombre et de la lumière d’une croix de Robert Jacobsen, Jean Deyrolle repose dans le magnifique petit cimetière de Gordes, village planté sur sa falaise dans la beauté du Lubéron. En son hommage, nous déposons une branche d’olivier auprès de cette émouvante dernière demeure.


Des dits ou des écrits

Pic

"L'invention majeure de Jean Deyrolle est l'oblique qui autorise le mouvement au delà de la placidité du support. Le peintre préféra alors ouvrir la porte à tous, au lieu de rassembler des disciples." - Jean-Claude Lahumière, galeriste

Pic

"Avec sérinité, Deyrolle reconstruit pour lui, pour nous, un peu de ce monde invisible qu’il explore humblement." - Georges Richar, auteur du C.R. de l’oeuvre gravé

Pic

"La peinture de Deyrolle surprend par sa discrétion ; elle est d’une amitié sûre et durable, n’abuse jamais de notre faiblesse et répugne aux faux semblants." - Léon Degand, critique de la revue Art d’aujourdhui

Pic

"Etudie le monde extérieur dans ses lois et non dans ses accidents. D’autres te donneront des conseils sur le style, le sentiment. Ne les écoute pas. Il n’a pour toi qu’un style, le tien." - Paul Sérusier

Pic

"Deyrolle admirait beaucoup les gravures de Marcoussis." - Olivier Le Corneur, ami de l’artiste

Pic

"En parcourant l’oeuvre gravé de Deyrolle, on peut y découvrir, si présent, si caractéristique, “le sentiment de la nature” dans ses formes, dans son expression, dans sa logique." - Georges Richar