Background Image

Our "coup de coeur"

Sexe – 1965

Pic Image Image Image

Image

Antoni Tàpies

Sexe – 1965

Coup de coeur Septembre 2012

Sorry, this section is available only in French language.

Un dicton chinois dit : « Si tu as de l'encre, tu as les cinq couleurs ».
Les encres sur papier d'Antoni Tàpies évoquent l'art de la calligraphie chinoise et japonaise. Le geste y exprime un élan vital, fougueux, abandonné, sans possibilité de repentir.

Dans le milieu des années 60, des fragments du corps humain apparaissent dans l'oeuvre de l'artiste.
Ce lavis annonce les grandes compositions « Matière en forme de pied », « Relief ocre et rose » (1965), la « Série Teresa » (une suite de 56 dessins intimistes), le saisissant « Nu » de 1966, et bien d'autres à venir. Des oeuvres où la chair est mémoire, mais aussi matière, vecteur de signes.
Ce dessin à l'encre,  qui d'un premier abord pourrait paraître facétieux, nous saisit très vite par sa densité. La représentation du sexe féminin, stylisée à l'extrême, nous renvoie au mystère de la vie, à notre miraculeuse présence en ce monde. L'encadrement à l'encre diluée souligne l'énergie farouche contenue dans le motif central qui s'impose en premier plan. Son traitement à l'encre noire prend toute sa force et sa respiration sur l'espace blanc. Par son dépouillement, cette oeuvre provoque notre imagination, réveille notre monde intime et secret.
« Par le moyen de la peinture, je dis ce que la vie m'apprend, en restant dans les limites que m'imposent le temps et ma condition. Tel fait exige que l'on s'exprime avec gravité, le regard bouleversé d'horreur. Tel autre, en revanche, appelle des mots sereins et calmes », Antoni Tàpies, 1961.