Background Image

Notre coup de coeur

Profondeur bleue

Image Image Image Image

Image

Geneviève Asse

Profondeur bleue

Coup de coeur Avril 2010

« Mes surfaces varient comme l’océan. Mon sujet, c’est l’espace et la lumière. Il m’est en partie inspiré par le ciel et la mer que je regardais des heures durant, enfant, sur la plage, dans le golfe du Morbihan, » dit Geneviève Asse.

Mer, à la fois immuablement Une et à chaque jour différente, jour qui passe et trépassera. Depuis maintenant six décennies, 365 fois par an, des volets de bois s’ouvrent sur l’horizon du continent bleu depuis les remparts d’Antibes, depuis la maison où Nicolas de Staël - dont Geneviève Asse fut si proche - fit son ultime plongeon dans les premiers jours du printemps 55. A chaque aurore, l’étonnement renouvelé ! (Pierre Lecuire - ami des deux artistes - réalisa plusieurs ouvrages qui réunissent encore les deux peintres dans cette fameuse Beauté, puisque c’est bien de ça dont il s’agit !)

La voie empruntée par Geneviève Asse est faite d’une extrême pureté et de la rigueur la plus absolue. Avec sincérité, détermination et sensualité, l’artiste nous impose un Univers serein où la lumière diffuse et palpable nous capte et nous entraîne inévitablement dans la Contemplation. Comme l’océan, comme la mer, comme une étendue qui nous laisse sans voix, mais nous encourage à tous les espoirs. Nous scrutons l’immensité ! Partons-nous dans ce voyage à la source de la Mère-Nature ou de nous-même ? Il s’agit d’un même et unique lieu.

Le langage de Geneviève Asse n’appartient qu’à elle et « son bleu », s’il suggère l’infini et la plénitude, dévoile une multitude de facettes mystérieuses (profondeur, espace, ouverture plein et vide, transparence, lumière, matière, le solide et le vaporeux, etc). « Le bleu est venu spontanément à moi, » dit l’artiste ; comme peut l’être le noir à Pierre Soulages, le bleu est aujourd’hui associé à Geneviève Asse. N’oublions pas la ligne (étrange horizon, le plus souvent verticale) ; elle traverse depuis toujours les toiles ou gravures de Geneviève Asse, permettant un jeu accentué de la lumière et des espaces, une architecture riche, vibrante et pleine de personnalité. Peintre ambitieux, dans le sens où l’Esprit (ici que l’on fait s’exprimer du bout de son pinceau) veut se rendre à l’Essence même des choses. La quête sensible et poétique de Geneviève Asse est magnifique, à la fois troublante par son dépouillement et étonnante par sa constance têtue mais tranquille.

Comme le chemin unique à tous sur lequel nous ne pouvons qu’avancer pas à pas, solitaires, sûrs que nos yeux intérieurs ont aperçu le but que l’on ne pourra jamais toucher. Une simple étincelle peut-être ? Tout est bien !