Background Image

Coup de coeur

« Signes en mouvement »

Pic Image Image Image

Image

Zao Wou Ki

« Signes en mouvement »

Coup de coeur Giugno 2021

Ci dispiace, ma questa rubrica è unicamente disponibile in lingua francese.

Avant 1953, l’oeuvre gravé de Zao Wou-KI nous offre une figuration mise à distance, une figuration où s’invitent le soleil, la lune, les animaux, un monde en apesanteur, esquissé en petits traits simples et graciles. Mais la découverte de Paul Klee en 1951 vient tout chambouler : « De ces petits signes tracés sur un fond aux multiples espaces surgissait un monde qui m’éblouissait…Je traversais des moments de grande confusion ».
- Abandonner la description pour aller chercher le signe à sa source - Zao Wou-Ki aborde ce défi au cours de l’année 1954, jusqu’à l’abandon définitif d’éléments figuratifs en 1955. Cette transition est marquée par le surgissement de petits signes qui bientôt se déploieront en une gestuelle ample et mouvante dans des espaces imaginaires sans limites.
Cette eau-forte, « Signes en mouvement », est particulièrement représentative de cette période charnière. Elle fait suite au premier séjour de l’artiste à New York, en 1957. Il y rencontre Franz Kline, Hans Hoffman, Marca-Relli, Philipp Gottlieb, et l’énergie si spontanée, farouche, de leurs œuvres le marque définitivement.