Background Image

Mouvements de l'art

Image Image Image Image

ECOLE DE PARIS MONTPARNASSE

1915-1935

De 1905 à 1915, de nombreux artistes exilés viennent s'installer à Paris. Qu'ils soient bulgares, lituaniens, russes ou d'autres nationalités, on les regroupe en leur donnant le nom d'« Ecole de Paris ». Beaucoup sont juifs, tous sont venus trouver des conditions favorables à l'épanouissement de leur talent et la liberté de . . . peindre. Paris est déjà un mythe qui représente cette liberté. Chagall ne dit-il pas : « J'ai apporté mes objets de Russie et Paris leur a donné la lumière ». Montparnasse et le Bateau-Lavoir s'offrent à eux, la cité Falguière et « La Ruche » qui pour quelques sous peut accueillir jusqu'à 140 locataires. On s'y réunit. Cendrars se joint parfois, les discussions vont bon train. La misère est toujours là, mais aussi l'amitié, l'esprit de solidarité, le partage et quelques marchands ou collectionneurs qui soutiennent avec passion leur peinture. Paris, c'est aussi les cafés, lieux de rencontres interminables ; il y a d'abord la Rotonde et le Dôme, plus tard, le Select, le Parnasse et La Coupole. Le thème commun des artistes de l'Ecole de Paris est la foi en l'art comme langage universel, le seul qui permette la communication et la paix entre les hommes, chacun d'entre eux témoignant d'une volonté de suivre farouchement sa propre voie.

Artistes hors galerie : Chaïm Soutine, Jacques Lipchitz, etc.

Artistes en galerie : , , , , , , , , , , , , , , , .

Pic

LES MOUVEMENTS DE L'ART DU XXème siècle

Chronologie

Pic