"The prints 1953-1973",


Pic
Le catalogue raisonné des estampes de Louise Nevelson, « The prints », a été publié par Peace Editions (New York) en 1974. Après une introduction au monde graphique de l’artiste américaine, l’auteur, Gene Baro, en assure les commentaires. L’œuvre graphique du sculpteur, loin de devoir être considéré comme secondaire, est importante et a, à la fois, sa propre autonomie et sa propre personnalité par rapport à l’ensemble de la création de l’artiste. L'auteur du présent ouvrage répertorie 128 références sur une période s'étalant sur 20 ans (1953-1973) : 120 estampes et 8 multiples (réalisés entre 1969 et 1974). Louise Nevelson a réalisé ses estampes suivant différentes techniques : gravures (eau-forte, pointe sèche, aquatinte), lithographies, estampes sérigraphiées avec collage et feuille d'acétate, sérigraphies, techniques mixtes, plomb repoussé. L'artiste, le plus souvent fidèle a ses ateliers (Tamarind à Los Angeles, Hollander à New York), a travaillé par séries, réalisant également des portfolios personnels ou participant à des publications collectives. On notera que Louise Nevelson fit de courts séjours d'apprentissage dans l'Atelier 17 de Stanley William Hayter dés 1947 (à New York), puis qu'elle travailla plus longuement dans ce célèbre atelier à partir de l'année 1953, y débutant véritablement son oeuvre graphique avec 30 gravures conçues entre 1953 et 1955.