En mémoire . . .
Portrait de Hayter S.-William
"La liaison est étroite entre l’Art et la Science."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« The renaissance of gravure, the art of S.W. Hayter » P.M.S Hacker Oxford, 1988
« The printmakers of Atelier 17 », Austin & Desmond Contempory Books London 1989
« S.W. Hayter, Dynamisme chromatique 1964-1974 » C. Estéban Gal. J.C Riedel 1990
« Pursuit of the marvellous » S. M. Anderson Laguna Art Museum Laguna Beach 1990
A lire de l'artiste :
« New ways of gravure », Watson-Guptill Ed., New York, rééd.1981
Catalogue(s) raisonné(s)
The prints of Stanley William Hayter », P. Black & D. Moorhead, Ed. Phaidon Press, 1992
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Hayter S.-William

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Hockney David
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Hayter S.-William
estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
Quelques mots de Patrick Bertrand ***
Cannes, le 9 Novembre 2005

Dois-je avouer qu'il y a à peine quatre ans, je ne savais ni ce qu'était une lithographie, une eau-forte ou une aquatinte ? Je rencontrai Michelle, elle devint ma femme, Léo vint, il est notre fils. Au hasard de plusieurs cartons d'estampes bien remplis, c'était à Milan en 2002, je ressentis le choc d'une première gravure, une sorte d'émerveillement instantané, façon coup de foudre ! Dans le titre, « Danseur du Soleil », pour qui sait la Grande Plaine de l'Amérique du Nord des Indiens d'autrefois, je vis le pont lancé vers moi par Hayter, je veux dire lancé vers moi personnellement. Nul ne saura jamais où se portent les ondes circulaires produites par le caillou lancé à la surface de l'eau ! De l'eau, et des ondes, il en est particulièrement question dans l'oeuvre de Stanley William Hayter. Il me fallait apprendre et le catalogue raisonné (Une manie chez nous !) passa rapidement de l'étagère d'un libraire parisien à ma table de chevet. Vint une seconde gravure (même période, années 50), tout aussi somptueuse, à la fois complexe et fluide, une « image » en mouvement dont les multiples énergies semblent là se repousser, ici s'attirer. Je ressens toujours un plaisir évident à la regarder. Quelques mois plus tard, la troisième planche « arriva », gravure dont les entrelacs de lignes, de vides et de labyrinthes successifs créaient une beauté déroutante, une sorte de fête éblouissante pour l'oeil et pour . . . l'âme, l'expression sans doute d'une recherche que l'artiste avait fait sur lui-même ; le trait est tendu, la couleur y est intense, sans concession, toute concentrée sur l'émotion de l'autre. La lecture d'un catalogue d'une importante exposition sur l'Atelier 17 vint m'en dire davantage. J'y découvris l'homme, son travail d'homme, son credo du partage, l'analyse des passages qu'il avait su ouvrir dans le domaine de l'art graphique, et pas seulement, du XX° siècle. Ainsi, Hayter - un ami, un frère ou un père ? - intégra vite « l'équipe des hommes » avec lesquels j'aime faire le voyage de la vie. Hayter, philosophe, homme de combats, l'homme du « faire », celui qui désire apprendre de l'autre, celui qui donne à l'espace des dimensions de liberté, espace dans lequel « il suffit » de s'intégrer. Sans discours, sans école, sans autre dogme que celui d'être vrai, d'expérimenter, de partager, d'apprendre toujours, d'explorer ; Hayter, privilégiant toujours l'osmose du groupe à la personnalisation. Une autre époque ? On comprend que l'Atelier 17 « est » Hayter, je veux dire se tient à l'intérieur de cet homme, et que cet intérieur sut créer, sait créer, les conditions pour faire avancer à la fois les techniques, les regards, les désirs et les âmes de ceux qui s'approchèrent, s'approchent, de lui. *** Patrick Bertrand, mari de Michelle Champetier, architecte.

Extrait de feuillets manuscrits de l'artiste ***
*** Collection Michelle Champetier / Ce document n'est pas à la vente



Galerie Michelle Champetier
52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45)
Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com


accueil - présentation - stock - nouveautés - livres & dlm - coup de coeur - clin d'oeil
cimaises
- mosaïque - achat - estimation - glossaire - contact - salons & news - liens