En mémoire . . .
Portrait de Chagall Marc
"En tenant une pierre lithographique ou une plaque de cuivre, je croyais toucher un talisman."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Chagall, l’oeuvre gravé », Bibliothèque Nationale, 1970
« Marc Chagall », W. Haftmann, Cercle d’Art, 1975
« Chagall », F. Le Targat, Albin Michel, 1985
« Marc Chagall », F. Meyer, Flammarion, 1995
A lire de l'artiste :
« Ma vie », Stock, 1931
Catalogue(s) raisonné(s)
Chagall lithographe », 6 Vol., J. Cain, F. Mourlot, C. Sorlier, Ed. André Sauret, 1960-1986
Monotypes 1961-1965 & 1966-1975 », 2 Vol., J. Leymarie, G. Cramer, Ed. G. Cramer, Genève, 1966 & 1976
Chagall, l’oeuvre gravé 1922-1966 », Vol. I, E. Kornfeld, Ed. Kornfeld & Klipstein, Berne, 1971
Les affiches de Marc Chagall », C. Sorlier, Ed. Draeger-Vilo, 1975
M. Chagall & A. Vollard », C. Sorlier, Ed. Galerie Matignon, 1981
*« Im Spiegel Seiner Plakate, 1950-83 », Ed. Art-C.C., Circa 1985
M. Chagall, les livres illustrés », P. Cramer, Ed. Patrick Cramer, Genève, 1995
Chagall - Derrière le Miroir », Ed. Maeght, 1997
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Chagall Marc

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Hockney David
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Chagall Marc
estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés

Quelques notes de biographie . . .

Marc Chagall naît à Vitebsk (Russie) en 1887, aîné d’une famille juive de 9 enfants. A la fin de ses études secondaires (1906), il fréquente pendant deux mois l’atelier de Jehuda Pen. Ce sera, l’année suivante, l’école Zvanseva et l’atelier Léon Bakst, à Saint-Petersbourg.

En 1910, Chagall obtient une bourse de travail d’un mécène qui lui permettra de rejoindre Paris. Il s’installe en 1911 à la Ruche, travaille intensément, rencontre Guillaume Apollinaire, André Salmon, Max Jacob, Blaise Cendrars avec qui il se lie, expose pour la première fois au salon des Indépendants. En 1914, la Galerie Der Sturm (Berlin) organise sa première exposition personnelle.
Chagall rentre en Russie au début de la guerre pour quelques mois, y reste plusieurs années, s’y marie, a un premier enfant. La révolution éclate en 1917, il devient directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Vitebsk, organise l’enseignement en invitant Pougny, El Lissitzky, Malevitch. Après un différend avec le courant suprématiste en 1920, Chagall démissionne et s’installe à Moscou. Il commence l’année suivante la rédaction de « Ma vie », son autobiographie, réalise ses premières gravures en 1922 pour illustrer l’ouvrage. Il rejoint Paris en 1923 où il rencontre Vollard qui lui commandera désormais de nombreux travaux. Sa vie est alors jalonnée de nouvelles rencontres : Tériade, Maillol, Rouault, Vlaminck, Bonnard. L’année 1926 est marquée par sa première exposition aux Etats-Unis. En 1927, Bernheim-Jeune devient son marchand. En 1930, Vollard lui commande un travail sur la Bible, travail qui ne sera achevé qu’en 1956.













Les années 30 seront marquées par les nombreux voyages qu’il entreprend, par la montée de l’antisémitisme qu’il constate en Pologne, par la nationalité française qu’il acquiert en 1937, année où ses tableaux sont décrochés des murs dans les musées allemands ! La famille se réfugie à Saint-Dié/Loire, puis s’installe à Gordes en 1940.
1941 sera l’année du départ vers les Etats-Unis et celle où Pierre Matisse devient le nouveau marchand de l’artiste. Il reviendra à Paris en 1946, encore plein de son chagrin d’avoir perdu Bella, son épouse (1944). Après que le MOMA lui ait organisé une rétrospective, une série d’expositions lui est consacrée à travers l’Europe en 1947 (Paris, Amsterdam, Berne, Zurich). Il s’installe d’abord à Orgeval, séjournera longuement à Saint-Jean-Cap-Ferrat, puis se fixe, en 1950, à Vence, Aimé Maeght étant devenu son marchand. Chagall s’initie à la céramique, réalise des peintures murales, ses premières sculptures.

Vitraux de Marc Chagall

Les 35 années qui suivront, années de travail acharné encore (peintures, fresques, décorations, gravures, mosaïques, vitraux, etc.), verront l’artiste accéder au sommet de la reconnaissance, des honneurs qui puissent se rendre à un artiste, l’un des maîtres du XX° siècle.














Le musée Message Biblique est inauguré, à Nice, en 1973. Affiche d'exposition de Marc Chagall



Chagall meurt à Saint-Paul-de-Vence le 28 mars 1988.


Dédicace de l’artiste ***
*** Collection Michelle Champetier / Ce document n'est pas à la vente.



Galerie Michelle Champetier
52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45)
Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com


accueil - présentation - stock - nouveautés - livres & dlm - coup de coeur - clin d'oeil
cimaises
- mosaïque - achat - estimation - glossaire - contact - salons & news - liens