En mémoire . . .
Portrait de Bonnard Pierre
"J’ai beaucoup appris au point de vue peinture en faisant de la lithographie en couleurs."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Pierre Bonnard », Antoine Terrasse, Gallimard, 1967
« Pierre Bonnard : The graphic Art », C. Ives & others, M.M.A., New York, 1990
« Bonnard, du dessin au tableau », Michel Terrasse, Imprimerie Nationale, 1996
« Bonnard inédits », G. Genty et P. Vernon, Cercle d’Art, 2003
A lire de l'artiste :
« Bonnard/Matisse, correspondance 1925-1946 », Gallimard, 1991
Catalogue(s) raisonné(s)
Bonnard lithographe », Claude Roger-Marx, André Sauret, 1952
*« L'oeuvre peint, 1887-1947 », 4 Vol., J. et H. Dauberville, Ed. Bernheim-Jeune et Cie, Paris, 1966-1974 / Vol. I, révisé et augmenté, M. et G.-P. Dauberville, Ed. Bernheim-Jeune et Cie, Paris, 1992
Bonnard illustrateur », Antoine Terrasse, Adam Biro, 1988
Bonnard, l’oeuvre gravé », Francis Bouvet, Flammarion, 1989
Bonnard sculpteur », A. Pingeot, Ed. Musée d'Orsay-Nicolas Chaudun, Paris, 2006
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Bonnard Pierre

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Penalba Alicia
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Bonnard Pierre
estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
Avec son aimable autorisation, extrait d’un texte de Jacques Kober***
Nice, le 16 février 1947

. . . . (Hommage à Pierre Bonnard, « Derrière le miroir », n°2, 1947). . . . Paysan de la peinture, Bonnard aime la terre, mais il semble que ce soit cette luxuriance de l’âge d’or parce qu’il ne la cherche pas dans une tradition, assujettie au travail de l’homme, à ses habitudes, mais la voit comme s’il découvrait la vue, se dépassant et le dépassant de tous les côtés. « La vision de la nature, m’écrivit-il, c’est encore une belle source ». . . . Bonnard n’a fait que dire sa surprise inlassable que n’importe quoi est une fleur, que dans la nature la plus crue ou la plus domestique, il y a « un ordre de premier jet », et que toute chose exprime une interrogation, une aventure qu’il faut que l’homme étaye, greffe. . . . A force d’amour patient, Bonnard a réussi à ne pas lâcher ce que tenait ses doigts gourds. Il ne pouvait exprimer cette unité qu’en la faisant sienne, et je ne connais pas d’exemple d’une langue aussi totale. Il est mort de cette vie qu’il n’avait jamais pris la précaution d’émousser, brûlé comme un Parsi dans ce monde auquel il ne voulait pas la plus petite atténuation, ou « mise en place ». Dans les derniers jours il se plaignait du soleil vu à travers la vitre : « Il brûle tout » a-t-il dit. La seule comparaison qui me vienne pour le rôle promis à son œuvre, toute entière portée par la lumière, est celle de Cézanne. . . . Bonnard, peintre simplement humain et vibrant, homme apportant à tout homme qui l’a connu un élément de sa liberté. C’est entièrement rétif qu’il est parti, comme ce chat sauvage, tout hérissé et crachant, que crispe un de ses derniers dessins de son trait en fil de fer. J’imaginais qu’il était mort dans les premiers mimosas, mais, paraît-il, il a neigé au Cannet. Cependant, les mimosas ne vont pas tarder à accompagner de leur fleuve le peintre déjà presque momifié dans le silence, et lui à revivre dans la vie toujours plus audacieuse. Bonnard est mort en plein avenir.***Jacques Kober, poète, critique d’art, directeur-créateur des revues « Pierre à Feu » et « Derrière le Miroir » pour les Ed. Maeght.

Brouillon pour un discours ***
*** Collection Jacques Renoir / Ce document n'est pas à la vente.



Galerie Michelle Champetier
52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45)
Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com


accueil - présentation - stock - nouveautés - livres & dlm - coup de coeur - clin d'oeil
cimaises
- mosaïque - achat - estimation - glossaire - contact - salons & news - liens