Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Anne Turlais
Coup de coeur
Appleby Thodore
Cimaises
Atelier Lacourire & Frlaut


Voir les oeuvres de :






fr
en
it
es
de


Notre longue expérience à extraire des estampes de leur cadre nous a trop souvent permis de constater les dommages souvent irréversibles entrainés par de très mauvais encadrements d'origine.
Cette petite rubrique aurait pu s'intituler « Faire encadrer une estampe pour la conserver dans son état d'origine ». Il ne sera pas question ici de parler du choix de la baguette, du rajout éventuel d'un passe-partout et de sa couleur ou du rapport entre la dimension de l'estampe et de son encadrement. Ce type de choix vous appartient et il s'agit là du goût de chacun ; une règle cependant : le cadre doit servir l'estampe, doit à la fois la protéger et la mettre en valeur.
Voici donc quelques conseils de base :



1/ Les marges d'origine de l'estampe doivent, avant tout, être entièrement conservées. C'est le cadre qui doit s'adapter à l'estampe et non l'inverse. Une estampe dont les marges seraient réduites, même par repliage du papier (oui, oui, c'est du vécu!), perd de sa valeur.

2/ Le fond ou dos de l'encadrement sera de préférence taillé dans un carton musée, par définition sans acide. Si ce dos est un carton normal ou, comme souvent, du contre-plaqué, donc deux matériaux acides, il y a obligation d'empêcher tout contact entre l'estampe et ce dos en plaçant entre les deux un papier barrière, qui lui est anti-acide. L'estampe est ainsi isolée d'un environnement acide, sans aucun doute son plus grand ennemi. Il s'agit d'un ennemi redoutable qui installe sa maladie au goutte à goutte, jour après jour, et qui va s'attaquer sournoisement à l'estampe. Il va, légèrement dans un premier temps, brunir le verso de l'estampe, qui s'assombrira de plus en plus, pour finir par créer de petites taches jaunâtres ou rousses, des piqûres (en fait des champignons), sur la recto de la feuille. Si ce processus n'en est qu'au tout début, l'estampe pourra être sauvée par une bonne restauration. Attention, les bon(ne)s restaurateur(trice)s ne courent pas les rues! Si ces piqûres s'installent de manière trop importante, elles abîmeront définitivement l'estampe.

3/ Si le cadre est aux dimensions exactes de l'estampe, il n'existe pas de problème de fixation et ne restera à régler que la question du verre (Voir 4/). Afin d'éviter un léger report des couleurs sur le verre par contact, on doit cependant veiller à écarter l'estampe de la vitre à l'aide de cales de carton non acide fixées sur la feuillure du cadre.
Si votre choix se porte sur un encadrement dont les dimensions sont supérieures à celle de l'estampe, l'encadreur vous proposera la mise en place d'un passe-partout. Il va de soi que ce passe-partout sera taillé impérativement dans un carton anti-acide ou carton musée. L'estampe devra être maintenue au passe-partout au moyen de 2 ou 4 petites charnières-papier. Ces charnières-papiers ne sont pas agressives sur le papier et leur retrait éventuel ne créera pas d'épidermures au dos de l'estampe. Une autre technique est possible : on peut maintenir l'estampe au passe-partout avec des petites pattes de carton léger sans acide, placées au quatre angles ; elles permettront de glisser simplement les quatre angles de la feuille sous ces pattes. Pas de ruban adhésif, pas de colle, pas de bande de sparadrap (oui, oui, c'est du vécu!).
Nous n'oublions pas qu'une estampe pourrait être encadrée entre deux plaques de verre, mais, avec le temps, il se produit souvent un début de report des couleurs de l'estampe sur le verre, et nous déconseillons un peu cette solution pourtant jolie.



4/ Bien que plus onéreux qu'un verre classique, un verre anti UV protègera les couleurs de la lumière et aidera à conserver son état initial à votre estampe. Il va de soi que l'on ne placera jamais une estampe encadrée sur un mur recevant un ensoleillement direct. Une forte source de lumière artificielle trop proche de votre encadrement altérera également les couleurs de l'oeuvre.

5/ Afin d'empêcher la poussière et les polluants de pénétrer à l'intérieur du cadre, le dos du cadre et le cadre lui-même devront être calfeutrés à l'air par un ruban de papier gommé placé sur l'entière périphérie ou, éventuellement par des bandes de papier kraft brun.

Profiter longtemps de ses estampes passe nécessairement par la rencontre d'un bon encadreur qui saura vous conseiller et travaillera dans les règles de l'Art!



Pour réaliser l'achat d'un ouvrage, connaître ses conditions de vente, rendez-vous à contact.


Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France
Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93 - Fax : 04.92.59.13.95 Email : michelle.champetier@wanadoo.fr

 
accueil - présentation - stock - nouveautés - livres & dlm - coup de coeur - clin d'oeil
cimaises
- mosaïque - achat - estimation - glossaire - contact - salons & news - liens

Warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/mchampet/www/sitephp/phpfr/encadrer_estampe.php on line 218

Warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/mchampet/www/sitephp/phpfr/encadrer_estampe.php on line 220

Warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/mchampet/www/sitephp/phpfr/encadrer_estampe.php on line 222

Warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/mchampet/www/sitephp/phpfr/encadrer_estampe.php on line 224

Warning: mysql_free_result(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/mchampet/www/sitephp/phpfr/encadrer_estampe.php on line 226