Last update :
A glance at
Anne Turlais
"Coup de coeur"
Appleby Théodore


See the works for :


 




 
  Appleby Théodore - Composition 1984 ....... Février 2017
 






See description for this work
 
Féru de vieilles pierres, André Lhote acquiert en 1925 une maison à Mirmande (dans la Drôme provençale) et s'attache à faire revivre le village en y organisant une académie d'été où accourent de nombreux écrivains, peintres, musiciens et intellectuels. Ce faisant, il engage les mêmes efforts pour le village de Gordes avec le succès que l'on connait.

En septembre 1948, il fait paraître dans le journal « Combat » un article intitulé « Avis aux touristes » en faveur de l'antique village « Alba-la-Romaine », tout proche de Mirmande, là encore y invitant les artistes à acquérir une maison et conjuguer leurs efforts pour que renaisse ce lieu dont une partie de la population fut décimée par la guerre.
« C'est un village de l'Ardèche que contourne une charmante rivière propice à la pêche et aux baignades. Il se tasse au centre d'un cirque immense, typiquement ardéchois, où les rochers et les chênes composent un canevas solennel. (...) Voici donc un village qui souhaite impatiemment sa résurrection. Quel est l'artiste, l'intellectuel possédant dans quelque fond de tiroir une ou deux dizaines de billets excédentaires, qui reculera devant l'envie enivrante à accomplir : sauver une belle maison ancienne miraculeusement rescapée de la guerre et du mépris universel, s'assurer par surcroît de nobles vacances en une contrée où fourmillent les plus capricieuses combinaisons d'éléments naturels. »


Un seul article, un seul. Et l'appel fut entendu au-delà des frontières. Des télégrammes affluaient : « Retenez habitation même en ruine, arrivons... » ! Une vingtaine d'artistes français, mais aussi venus du monde entier achetèrent des maisons en péril, aspirant à créer un lieu unique où chacun pourrait s'exprimer sans la contrainte de devoir s'inscrire dans un mouvement artistique. Leurs œuvres sont exposées, dans un climat de joyeuse émulation, dans une salle attenante du restaurant « La Petite Chaumière », en référence à la « Grande Chaumière ».

Parmi eux, le plus connu est sans conteste Stanley William Hayter, fraîchement revenu des Etats-Unis, il s'y fixe pour l'été en 1951 avec son épouse d'alors Helen Philipps. Parmi ceux qui les précèdent en 1949 et 1950, Eudaldo, peintre chilien, accueille régulièrement ses amis Jean Le Moal et Etienne Hadju.
Les artistes américains, Théodore Appleby et son épouse Hope Manchester s'y installent en 1950. Tous deux fréquentaient l'atelier de Fernand Léger à Paris. Dans la mouvance de l'Expressionnisme Abstrait, Théodore Appleby a exposé ses toiles, en France et à l'étranger, au côté de ses amis Jackson Pollock et Sam Francis dans diverses expositions collectives dédiées aux peintres abstraits américains. A cela s'ajoutent les participations aux Salon des réalités nouvelles et Salon d'automne ou encore des expositions personnelles, notamment au Studio Paul Facchetti et à la Martha Jackson Gallery à New-York.
 
     
Click on the pictures for all the past "Coup de Coeur".
 
 
Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France
Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com