En mémoire . . .
Portrait de Marini Marino
"Dans la pierre, il y a la joie de découvrir, de griffer et de graver."
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Marino pittore », M. De Micheli & C. Pirovano, Electra, Milano, 1988
« Marino Marini », Palazzo Reale - Milano, Electra, Milano, 1989
« Marino Marini, The sculpture », S. Hunter, Harry N. Abrams, New York, 1993
« Marino Marini », Cat. d’exposition Musée Réattu, Arles, Actes Sud, 1995
A lire de l'artiste :
« Biografa per Immagini », Edicalbra, Torino 1976
Catalogue(s) raisonné(s)
*« L’oeuvre complet », P. Waldberg et autres, San Lazzaro, Sté Internationale d’Art du XXe, Milan, 1970
*« Marino Marini scultore », Carlo Pirovano, Electra, Milan 1973
*« Druckgraphik Werkkatalog », F. Bruckmann, Verlag F. Bruckmann K.G., Munich, 1976
*« Acquaforti, 1914-1970 », Luigi Toninelli, Graphis Arte/ Toninelli Arte Moderna, Livourne - Milan, 1979
L’oeuvre gravé », G. & G. Guastalla, Graphis Arte, Livourne, 1990
The sculptures », Giovanni Carandente, Ed. Skira, Milan, 1998
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Marini Marino

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Hockney David
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Marini Marino
A la mémoire de . . .
Tombe de Marino Marini
Fleur pour Marini Marino
Le peintre, sculpteur italien, Marini Marino est mort le 6 août 1980 à Viareggio ; il avait 79 ans. Il repose au cimetière communale de Pistoia (Italie), ville de Toscane où il est né (1901), ville dans laquelle la Fondation Marino Marini, chargée d’assurer le rayonnement de son œuvre, a été ouverte en 1989. Sur la pierre brute de sa tombe, en hommage respectueux, nous déposons une grappe de glycine.


 Voir toutes les tombes

 Des dits ou des écrits
retour  
   
Portrait de Marino Marini "Le bois est magnifique parce qu’on peut le retravailler, je dirais pendant des siècles… puis le reprendre et le reprendre encore. Dans la pierre, il y a la joie de découvrir, de griffer et de graver." - Marino Marini
   
Portrait de Jean Starobinski, 1970 "Jongleur et Cavalier appartiennent à ce monde symbolique posé entre ciel et terre, entre vie et mort, plus près de la mort que de la vie, et où tout s’ordonne autour du secret d’un passage." - Jean Starobinski, 1970
   
Portrait de Raquel Henriques da Silva, Directrice du Musée du Chiado, Lisbonne "On pourrait, par contamination poétique, considérer que le Cheval de Marini présente des analogies avec ce symbolisme très ancien et que, plus qu’une célébration de la guerre et de ses mémoires, il pourrait être un signe errant du féminin. Ces dessins raconteraient alors une histoire d’amour condamnée au silence." - Raquel Henriques da Silva, Directrice du Musée du Chiado, Lisbonne
   
Portrait de Michèle Moutashar, Conservateur aux Musées d’Arles "On penserait plutôt, à voir ces patines grasses, ces engobes successifs, qui font tout d’un coup surgir des souvenirs lointains de rites funéraires, à quelques ancienne techniques d’enfleurage par où remonterait, formant comme une seconde peau, ce qui est en fait pour Marini l’essence même de la matière, c’est-à-dire la couleur." - Michèle Moutashar, Conservateur aux Musées d’Arles
   
Portrait de Marino Marini "Mon art s’appuie sur des thématiques du passé, comme le rapport entre l’homme et le cheval, plutôt que sur des sujets modernes tels que le rapport homme-machine." - Marino Marini
   
Portrait de Marino Marini "La poésie sauvera le monde." - Marino Marini

Galerie Michelle Champetier
52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France
Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com


accueil - présentation - stock - nouveautés - livres & dlm - coup de coeur - clin d'oeil
cimaises
- mosaïque - achat - estimation - glossaire - contact - salons & news - liens