Background Image
Image

A la mémoire de ...

Image

Léonard Foujita

Victime d’un cancer, Tsuguharu Léonard Foujita s’éteint à Zurich (Suisse) le 29/1/1968 ; il avait 82 ans. Après avoir été inhumé à Reims, puis exhumé à Villiers-le-Bâcle (Ouest de Palaiseau, Essonne), ses cendres reposent à nouveau, depuis le 6 octobre 2003, à Reims dans la chapelle néo-roman qui porte son nom ou Notre-Dame-de-la-Paix. Converti au catholicisme après une illumination mystique qu'il a ressentie dans la basilique Saint Rémi de Reims (1959), la construction de cette chapelle (1965-66) et sa décoration furent son dernier travail important. Nous déposons sur ces lieux de repos, en hommage à sa mémoire, la fleur du lotus.


Des dits ou des écrits

Pic

"Il admirait tant Léonard de Vinci qu'il en choisit le prénom lorsqu'il se convertit au catholicisme." - Philippe Pons, journaliste

Pic

"Prostituée ou demi-mondaine, la femme ne s'inspire pas toujours d'un modèle. C'est parfois une femme idéalisée, synthèse de celles que Foujita a connues." - Sylvie Buisson

Pic

"Le rayonnement de la peinture française ne saurait se passer de Foujita." - Les Nouvelles de Versailles

Pic

"Ca va très bien, mon atelier devient en ordre très bien... je dois travailler beaucoup maintenant. Foufou." - Léonard Tsuguharu Foujita

Pic

"La peinture de Foujita incarne le dialogue entre Orient et Occident, réinterprétant tous les thèmes classiques, le portrait, le nu, le paysage, la nature morte." - Sylvie Buisson

Pic

"Foujita est un artiste qui réveille la véritable dévotion." - J. M. Marti Bonet, conservateur