Background Image
Image

A la mémoire de ...

Image

Jacques Villon

1875-1963

Gaston Duchamp prit le pseudonyme de Jacques Villon en hommage au poète François Villon. Alors qu’il est dans sa 88ème année, il s’éteint le 9 juin 1963, dans son atelier de Puteaux, où il avait travaillé pendant près de soixante ans. Il lui fut rendu hommage par des funérailles nationales. Il repose au cimetière de Rouen auprès de ceux de sa famille, dont ses frères Marcel Duchamp et Raymond Duchamp-Villon, ce dernier mort dans l’hôpital militaire de Cannes en 1918. Cette épitaphe, phrase de Marcel Duchamp, est gravée sur leur tombe : « D’ailleurs, c’est toujours les autres qui meurent. » En hommage à leur mémoire, une pivoine en leur jardin d’eternité.


Des dits ou des écrits

Pic

"Jacques Villon, aussi accueillant et cordial qu’on peut l’être, chez qui on se chauffait en faisant flamber des journaux dans le milieu de l’atelier. Il hospitalisait une équipe hétéroclite et interchangeable de peintres sans chevalets, d’échotiers sans échos, un ancien garçon charcutier, un futur Prix de Rome de composition musicale, et Bibi-la-Purée." - Francis Jourdain

Pic

"L’oeuvre est considérable, elle a marqué une date dans l’histoire de la gravure." - André Roussard

Pic

"Je pense que des millénaires auront succédé aux millénaires et que la gravure témoignera toujours de la présence des hommes. La peinture sera réduite à un dessin d'expression, imitant la gravure, dessin simplifié." - Jacques Villon

Pic

"Villon m’a touché par sa sincérité, par sa poésie, par sa modestie et par une couleur discrète et lumineuse." - Louis Carré

Pic

"Les trois Duchamp, Jacques Villon, Raymond Duchamp-Villon, Marcel Duchamp, constituent le trio fraternel le plus dissemblable et le plus uni de l'art moderne." - Pierre Cabanne

Pic

"Jacques Villon travaillait sous un pseudonyme afin de ménager ses parents, qui ne pensaient pas qu’on puisse faire carrière dans les beaux arts. Mais malgré l'attitude peu stimulante du couple Duchamp, quatre de leurs six enfants choisirent une carrière artistique." - Anonyme