Background Image
Image

A la mémoire de ...

Image

Fernandez Arman

Le sculpteur Arman, Armand-Pierre Fernandez, est mort le samedi 22 octobre 2005 des suites d'une longue maladie à New-York (Etats-Unis), il avait 76 ans. Une partie de ses cendres ont été dispersé à New York, une partie a été placée auprès du père de l’artiste à Vence (Alpes-Maritimes). Après la Place Yves Klein et l’Esplanade Niki de Saint Phalle, Nice a souhaité rendre hommage au plasticien en donnant son nom à un espace circulaire situé au pied du Musée d’Art moderne et d’Art contemporain de la ville. En hommage à sa mémoire, une fleur d’eau.


Des dits ou des écrits

Pic

"La fourmi, l’écureuil mettent de côté. La quantité les rassure. Moi-même tout gosse, j’étais très collectionneur." - Arman

Pic

"Je suis fidèle à mon infidélité." - Arman

Pic

"Je n’ai pas découvert le principe de l’accumulation, dit-il, c’est lui qui m’a découvert. La société entretient son besoin de sécurité par des accumulations instinctives, que l’on perçoit notamment en regardant les vitrines des magasins, les poubelles et les décharges publiques." - Arman

Pic

"Témoin de cette société, je me suis senti concerné par le cycle pseudo-biologique production-consommation-destruction. Pendant très longtemps, mon angoisse a été de constater l’envahissement progressif de notre monde par les objets au rebut." - Arman

Pic

"L’homme est le même partout. Où qu’il soit, quelle que soit la culture, quelle que soit la situation sociale ou économique, partout, de temps en temps, il y a de grands artistes qui peuvent excéder les normes traditionnelles." - Arman

Pic

"Découpant, brisant, brûlant, empilant, entassant, transformant et assemblant fourchettes, fers à repasser, vélos, masques à gaz, violons, voire, à Beyrouth, chars et canons, Arman a largement contribué à la prise de conscience de la production de masse dans la société contemporaine." - Olivier Broise