Background Image
Image

A la mémoire de ...

Image

Alberto Giacometti

1901-1966

Alberto Giacometti n’avait pas encore 66 ans, lorsqu’il meurt le 11 janvier 1966 à Coire (Suisse). Inhumé dans le carré familial, le « scultore pittore » (inscription sur sa tombe) repose dans le cimetière de Stampa (Suisse), petit village qui s’étire longuement dans une vallée étroite, bordée de montagnes, où le soleil ne pénètre que peu. Ces admirateurs ont pris l’habitude de déposer un petit caillou sur sa modeste tombe de pierre. Nous y déposons, en hommage, une rose rouge, avec la rosée du matin et son symbole d’amour. Absolument.


Des dits ou des écrits

Pic

"Giacometti a su donner à sa matière la seule unité vraiment humaine: l'unité de l'acte. Ces personnages qui sont tout entiers et d'un coup ce qu'ils sont ne se laisse ni apprendre, ni observer." - Jean Paul Sartre

Pic

"Que mon regard essaye de les apprivoiser et elles s'éloignent à perte de vue." - Jean Genet (à propos des sculptures de Giacometti)

Pic

"On peut comparer le monde à un bloc de cristal aux facettes innombrables. Selon sa structure et sa position, chacun de nous voit certaines facettes. Tout ce qui peut nous passionner, c'est de découvrir un nouveau tranchant, un nouvel espace." - Alberto Giacometti

Pic

"L'idée de faire une peinture ou une sculpture de la chose telle que je la vois ne m'effleure plus. C'est comprendre pourquoi ça rate, que je veux. " - Alberto Giacometti

Pic

"Quand il peint un visage, Giacometti s'efforce de saisir "la manière dont l'autre habite ses propres traits". Quand il modèle une tête, il y fait ressortir les "protubérances du crâne", il y décèle la présence même de la mort qui fait qu'un être existe." - Yves Bonnefoy

Pic

"Je travaille tout le temps ! Ce n'est pas par volonté, mais parce que je n'arrive pas à décrocher. Ma peinture et ma sculpture ne peuvent jamais être qu'un échec, mais le fait de réussir ou de rater n'a plus aucun sens. Si je fais de la sculpture, c'est pour m'en défaire... D'une certaine manière, je n'ai jamais commencé." - Alberto Giacometti