Background Image

Notre coup de coeur

Equinoxe de Georges Braque

Image Image Image Image

Image

Georges Braque

Equinoxe de Georges Braque

Coup de coeur Mai 2018

Lithographie originale, signe par l'artiste, 1962.

Aprs l'effroi de la Premire guerre mondiale, Georges Braque tourne la page du cubisme. Dans le repli de son atelier, son uvre se fera singulire, hors des mouvements artistiques.

Ds 1929, l'oiseau apparat dans ses oeuvres, thme qu'il creusera, surtout aprs la seconde guerre mondiale, jusqu' sa mort en 1963, et ce tant dans son oeuvre peint que dans ses estampes.

Oiseau traversant un nuage, Vol de nuit, L'oiseau de feu, Dans le ciel, Au couchant, Oiseau des forts, Astre et oiseau, Rsurrection de l'oiseau, Thalassa, L'oiseau et son ombre, L'envol, L'oiseau dans le feuillage, Oiseau en vol, Equinoxe, L'ordre des oiseaux, L'oiseau des sables, sont quelques-uns des titres des nombreuses lithographies ou eaux-fortes au motif d'oiseaux.

 J'ai vu passer de grands oiseaux. De cette vision, j'ai tir des formes ariennes. Les oiseaux m'ont inspir. Le concept mme, aprs le choc de l'inspiration, les a fait se lever dans mon esprit, ce concept doit s'effacer pour me rapprocher de ce qui me proccupe : la construction du fait pictural. 

Ns de son imagination, ces oiseaux sont contre courant de notre poque qui encense la nouveaut tapageuse, les excs fivreux, les nerfs vif. Vritables pomes picturaux, ils invitent au silence, la contemplation.   Qu'est-ce que j'entends par  posie  ? C'est pour un tableau ce qu'est la vie pour un homme. Mais ne me demandez pas de la dfinir ; c'est ce pour quoi tout artiste doit se battre et il doit le dcouvrir pour lui-mme travers son intuition. Pour moi, c'est une question d'harmonie, de rapports, de rythme et - ce qui est le plus important pour mon uvre - de mtamorphose .

 Oublions les choses, ne voyons plus que les rapports  dit-il encore. Pour  Equinoxe , sur la page blanche, d'amples aplats de couleurs vives rpondent aux formes simples et arrondies. Pour suggrer l'cho de l'envol, l'intensit de l'lan vital, il y convoque l'air, le vent, les nuages, la lune et le soleil et enfin l'oiseau tendu vers un espace illimit.

Paul Eluard, Jacques Prvert, Francis Ponge, Ren Char, Pierre Reverdy, ils ont t nombreux offrir leurs textes et pomes l'inspiration de Georges Braque, et bien sr Saint-John Perse pour le magistral livre illustr  L'Ordre des Oiseaux .

Ainsi ce pome prmonitoire de Paul Eluard, extrait du recueil  Capitale de la douleur , publi en 1924 !

Georges Braque

Un oiseau s'envole,

II rejette les nues comme un voile inutile,

II n'a jamais craint la lumire, 

Enferm dans son vol 

II n'a jamais eu d'ombre.



Coquilles des moissons brises par le soleil. 

Toutes les feuilles dans les bois disent oui, 

Elles ne savent dire que oui, 

Toute question, toute rponse 

Et la rose coule au fond de ce oui. 



Un homme aux yeux lgers dcrit le ciel d'amour.

Il en rassemble les merveilles 

Comme des feuilles dans un bois, 

Comme des oiseaux dans leurs ailes 

Et des hommes dans le sommeil.


Tous nos coups de coeur