Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Anne Turlais
Coup de coeur
Appleby Théodore
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






 

fr
en
it
es
de


 
 
Moholy-Nagy Laszlo - Linogravure 1923 Septembre 2013

 







Voir la description de l'oeuvre
retour au coup de coeur actuel
 
Blessé en 1918 durant la Première Guerre Mondiale, Laszlo Moholy-Nagy s'adonne au dessin pendant sa convalescence et embrasse alors une carrière artistique.
Il se rend à Berlin en 1920, rencontre les Dadas (Raoul Hausmann, Kurt Schwitters, Hans Richter, …), découvre l'oeuvre de Malevitch et El Lissitzky, mais aussi l'oeuvre cinétique de Naum Gabo. En 1921, Kassak édite ses premiers bois gravés constructivistes et à la fin de cette année, l'artiste rencontre El Lissitzky grâce auquel il accède au Suprématisme de Malevitch. Cette période berlinoise est déterminante pour la formation de Moholy-Nagy. Les différents courants artistiques d'avant-garde qu'il côtoie, le paysage industriel de la métropole allemande le libèrent totalement des conceptions traditionnelles des arts figuratifs. Ses premières oeuvres berlinoises, formées de parties détachées de machines, évoluent vers des compositions géométriques dépouillées et rigoureuses tout en superpositions de plans, formes, et lignes en apesanteur que la Galerie der Sturm exposera en 1922. La pratique de la photographie, avec son épouse, la photographe Lucia Schultz, l'amène à concevoir la lumière comme langage pictural, dont la plus belle expression sont les photogrammes. La linogravure ici proposée, dont on connaît seulement une épreuve datée 22 et celle-ci 23, est tout à fait remarquable, car elle évoque la chambre obscure d'un appareil photographique, à un moment où l'artiste entamait ses longues recherches pour créer l'oeuvre majeure qu'est le « Licht-Raum-Modulator » et qu'il achève en 1930. On y perçoit alors le rôle essentiel de la lumière qui détermine l'ensemble de son oeuvre multiforme à venir, avec ses photogrammes, ses sculptures optiques et dynamiques, ses films expérimentaux où la lumière en mouvance offre un nouvel espace subjectif.


 
     
Cliquez sur les images pour voir et lire les anciens "coup de coeur"

Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : michelle.champetier@wanadoo.fr