En mémoire . . .
Portrait de Soulié Tony
"Dans mon travail, il y a urgence."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« New York 11206 », P. Grainville, J.-Y. Le Dorlot, Ed. du Garde-Temps, 2001
« Tony Soulié », Patrick-Gilles Persin, Ed. Au Même Titre, 2002
« Séances d’atelier », Michel Bohbot, Ed. Art Inprogress, 2007
« Tony Soulié - Peintures 1976-2008 », collectif, Ed. Art Inprogress, 2009
A lire de l'artiste :
« Autour du monde - Around a world », Ed. Au Même Titre, 2002
Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour.
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Soulié Tony

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Dominique Bonneval
Coup de coeur
Chagall Marc
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Soulié Tony
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Soulié Tony
ARTISTES D'AUJOURD'HUI /XXème siècle /
timbre postal de Soulié Tony
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres
Affiche d'exposition Soulié Tony 
  Quelques notes de biographie . . .
La peinture de Tony Soulié est une Afrique pulvérisée de signes d’Asie et de fleurs d’Amérique. Elle est l’écran sur lequel transparaît, comme dans les profondeurs de la mer, l’anagramme du monde. Patrick Grainville
Soulié Tony dans son atelier
Affiche d'exposition / Tony Soulié


Toutes les affiches


Tony Soulié est né à Paris en 1955. Il fera ses études à l’Ecole des Beaux-Arts et à l’Ecole des Arts Appliqués de Paris. Il pratiquera un temps le théâtre et la danse, la photographie et la peinture restant depuis toujours dans son monde d’expression. Sa première exposition personnelle est organisée en 1977 en Suisse.














Peintre, photographe, créateur d’installations et essayiste, et au-delà de ses nombreuses expositions personnelles, Tony Soulié a, depuis ses débuts, participé à de très nombreuses expositions collectives non seulement en France et en Europe, mais aussi aux États-Unis, en Amérique Latine et au Japon.

Au début des années 80, au moment où la figuration envahit la scène artistique mondiale, Tony Soulié choisit la voie de l’abstraction. En 1983, l’artiste réalise sa première installation à l'usine Citroën ; il interviendra au fil du temps sur des sites aussi variés que le volcan Etna, Pompeï, le désert du Hoggar, le Mont Olympe, Big Island ou le vignoble de Pomerol.
Tony Soulié tire sa source d’inspiration de ses nombreux voyages. Il apprécie particulièrement les émotions ressenties devant le spectacle de l’univers.
L’artiste pratique une peinture gestuelle et instinctive, façon personnelle que l’on retrouve dans son œuvre gravé (estampes individuelles, séries ou livres d’artiste) ; nombre des ses œuvres sont réalisées sur un support photographique ; souvent Tony Soulié prend des photographies en noir et blanc, images qu'il agrandit et transfigure par l'apport d'encres, de pigments et de poudre de métal.














L’artiste mêle la vie à la peinture. Ses voyages le conduisent dans des contrées extrêmes : les déserts, les volcans, les rivages marins, mais aussi les mégalopoles où il va à la rencontre "des états limites du monde". Tony Soulié parcourt le monde et se l'approprie.


Son oeuvre est présente tant dans les collections publiques, comme en France, au Musée d'Art Moderne de Paris ou à la Villette, qu'à l'étranger. Très récemment, une grande exposition lui est consacrée à l'atelier Grognard de Rueil Malmaison. « La peinture c’est un regard, le support importe peu. La seule justification, c’est celle de l’émotion de l’instant, » dit l’artiste.