En mémoire . . .
Portrait de Raza Sayed-Haider
"Mon inspiration me vient de la pensée d’auteurs, de peintres ou de musiciens tels que l'Ustad qui dit : Voyez avec vos oreilles, entendez avec vos yeux."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Mandalas », O. Germain-Thomas, Ed. Albin Michel, Paris, 2004
« Passion: Life and art of Raza », A. Vajpeyi, Ed. Rajkamal Books, N.Delhi, 2005
« A life in art: S.-H. Raza », Ashok Vajpeyi, Ed. Art Alive Gallery, 2007
« Raza selected works », A. Vajpeyi, National Gal. of Modern Art, N. Dehli, 2007
A lire de l'artiste :
« Raza by Raza », Faridabad, Hry, India, 2006
Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour.
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Raza Sayed-Haider

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
De Chirico Giorgio
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Raza Sayed-Haider
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Raza Sayed-Haider
REALITES NOUVELLES /1946-1956 / Etienne Béothy, Marcelle Cahn, etc.
DES « SINGULIERS » /XXème siècle /
timbre postal de Raza Sayed-Haider
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres
Affiche d'exposition Raza Sayed-Haider 
  Quelques notes de biographie . . .
La recherche de l'essentiel m’a hanté. La révélation des concepts, de l'iconographie, des signes et des symboles indiens a enrichi la recherche. Sayed-Haider Raza
Raza Sayed-Haider dans son atelier
Affiche / S.-H. Raza dans son atelier


Toutes les affiches


Le peintre Sayer-Haider Raza est né à Barbaria (Madhya Pradesh, Inde) en 1922. Il passera son enfance auprès de son père, forestier dans l’espace encore vierge de l’Inde centrale. C’est cet environnement qui, indubitablement, formera les « archives » de sa mémoire et permettra le développement d’une forte sensibilité intuitive. Après avoir suivi un enseignement à l’Ecole des Beaux-Arts de Nagpur en 1939, il intègre, en 1943, la Sir J.J. School of Art de Bombay dont il obtient le diplôme.

A Bombay, le jeune artiste sera l’un des fondateurs du « Progressive Artists Group ». Raza obtient une bourse des gouvernements indien et français qui lui permet de venir faire des études à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris en 1950 et jusqu’en 1953. En 1956, il remporte le très convoité Prix de la Critique décerné par 14 critiques d’art parisiens. Très tôt Raza participe à de très nombreuses expositions collectives (Salon de Mai, Biennale de Sao Paulo, Salon Comparaisons à Paris, etc.). Il participera également au fil du temps à des manifestations exclusivement consacrées à l’art indien contemporain (Washington, Londres, Oxford, Paris, New York, etc.). Dès 1959, l’artiste montre son travail dans des expositions personnelles, dont la première d’une longue liste à Paris (Galerie Lara Vincy).














Paysagiste abstrait dans une première période, l’art de Sayer-Haider Raza évoluera peu à peu vers une peinture abstraite-géométrique, puis vers une peinture avant tout spirituelle. Raza retournera régulièrement en Inde pour rester en contact avec la culture traditionnelle qui inspire toute son œuvre. Ayant intégré une partie de l'aventure occidentale de l'art, il sera de plus en plus emporté vers le mandala (cercle sacré) et le bindu ( le point primordial, la semence à l'origine de la Vie) que chacun peut retrouver dans son intériorité. Raza retranscrit sa propre vision du perceptible et de l’imperceptible et son art inclut les éléments primordiaux : terre, eau, feu.

L’artiste recevra tous les honneurs et les plus hautes distinctions de son pays.
Sayer-Haider Raza vit et travaille aujourd’hui entre Paris et Gorbio, petit village de l’arrière-pays niçois.