En mémoire . . .
Portrait de Man Ray
"Un mot vaut mille images."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Man Ray, portraits », L. Fritz Gruber, Ed. Prisma, 1963
« Man Ray, soixante ans de liberté », A. Schwarz, Lossfeld, 1971
« Man Ray », R. Penrose, Ed. du Chêne, 1975
« Man Ray, american artist », N. Baldwin, A. da Capo Paperback, 1988
A lire de l'artiste :
« Autoportrait », Robert Laffont, Paris, 1964
Catalogue(s) raisonné(s)
Opera grafica », L. Anselmino, Ed. L. Anselmino, Turin, 1973
Man Ray, opera grafica », 2 Vol., L. Anselmino et B. M. Pilat, Ed. Marconi, Turin, 1973 et 1984
*« Catalogue raisonné des sculptures et des objets », J. H Martin, Editions Sers, 1983
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Man Ray

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
Miro Joan
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Man Ray
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Man Ray
DADAÏSME /1916-1924 / Erwin Blumenfeld, Marcel Duchamp, Otto Freundlich, Marcel Janco, Kurt Schwitters, Sophie Taueber-Arp, etc.
PHOTOGRAPHIE PLASTIQUE /1918-1939 / Robert Tatlin, Alexandre Rodchenko, etc.
SURREALISME /1924-1969 / Oscar Dominguez, Marcel Duchamp, Yves Tanguy, etc.

Affiche d'exposition Man Ray 
  Quelques notes de biographie . . .
"Je photographie ce que je ne désire pas peindre, et je peins ce que je ne peux pas photographier." - Man Ray
Man Ray dans son atelier
Affiche / Man Ray dans son atelier


Toutes les affiches


Emmanuel Rudnitsky est né en 1890 à Philadelphie (Etats-Unis). Il exercera différents métiers tout en prenant des cours de dessin au Centre Ferrer de New York (1910-1911). C’est en 1911 qu’il prend le pseudonyme Man Ray. Il s’installe pour un temps dans une communauté d’artistes (New Jersey, 1913).

Sa première exposition personnelle sera organisée en 1915. C’est dans le courant de cette dernière année qu’il se lie à Marcel Duchamp. Ils feront parfois oeuvre commune. Duchamp lui présentera les dadaïstes à son arrivée à Paris, en 1921. Man Ray devient très vite célèbre, à la fois comme portraitiste mondain et comme photographe de mode et de publicité. Il continue cependant à mener un travail d’artiste.



























En 1924, il se rapproche des surréalistes et participe aux différentes expositions du groupe. Il publiera (1937, avec André Breton) le manifeste « La photographie n’est pas l’art ». Il quitte la France (1940) pour onze longues années aux prémices de la guerre. Man Ray regagnera Paris en 1951 ; il y est mort en 1976. Dès 1915, Man Ray utilisera la photographie pour reproduire sa peinture ou pour lui servir de point de départ. Il réalisera de nombreux collages abstraits, construira d’étranges assemblages, et créera, dans les années 20, des « objets dada ». Man Ray inventera (1921) un procédé photographique qui permet de prendre l’empreinte d’un objet sans appareil, découvrira la solarisation qui permet l’accentuation des contours par des lignes noires. Photographe, peintre surréaliste, il viendra à l’abstraction vers la fin des années 1950 sans jamais abandonner la construction de ses assemblages incongrus.