En mémoire . . .
Portrait de Serra Richard
"J'en sais davantage sur le poids que sur la légèreté."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Richard Serra », A. Pacquement, Ed. Centre G. Pompidou, Paris, 1993
« La Mormaire », S. Germer, Richter Verlag, Düsseldorf, 1997
« R.S. au Musée Guggenheim », in Connaissance des Arts, Hors série, Nov. 2006
« R.S. sculpture : Forty years », K. Mcshine et L. Cooke, Ed. MoMa, 2007
A lire de l'artiste :
« Richard Serra : Writings, interviews », University of Chicago Press, 1994
Catalogue(s) raisonné(s)
*« L'oeuvre sculpté et dessiné », Zweite, Crimp, Bois et Ammann, Ed. Gerd Hatje Verlag, Stuttgart, 1987
*« Richard Serra. Drawings, Zeichnungen, 1969-1990 », Y.-A. Bois, Ed. H. Janssen- Benteli Verlag, Berne, 1990
Drukgrafik, prints, estampes 1972-1999 », Silke von Berswordt-Wallrabe, Vol. I, Richter Verlag, Düsseldorf, 1999
Werkverzeichnis, prints, estampes 1972-2007 », Richter Verlag, Düsseldorf, 2008
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Serra Richard

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
Miro Joan
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Serra Richard
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Serra Richard
SCULPTURE MODERNE /1930-1970 / Julio Gonzales, Henri Laurens, Lynn Chadwick etc.
timbre postal de Serra Richard
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres

Affiche d'exposition Serra Richard 
  Quelques notes de biographie . . .
« Ma préoccupation est toujours de savoir comment aborder l'espace. Dans un site urbain, je vais tenir compte de la circulation, des rues, de l'architecture. Je construis une sorte de disjonction, quelque chose qui situera ce lieu et dans lequel on pénétrera au milieu de l'architecture environnante. » Richard Serra
Serra Richard dans son atelier
Affiche d'exposition / Richard Serra


Toutes les affiches


Le sculpteur Richard Serra est né en 1939 à San Francisco. Il s’engagera tout d’abord dans des études de littérature anglaise à l’université de Berkeley et Santa Barbara, travaillant parallèlement dans une aciérie pour gagner sa vie. Il étudiera, par la suite, les Beaux-Arts et la peinture à l’université de Yale, où il collabore à l’ouvrage de Josef Albers « L’interaction de la couleur ».














En 1965, grâce à une bourse d’étude, il séjourne à Paris, où il rencontre Philip Glass et s’intéresse vivement au travail de Brancusi (« C’est là que s’est produit mon passage vers la sculpture, » dira l’artiste), puis en Grèce et en Turquie. De nouveau boursier, Richard Serra passe une année à Florence (Italie) où il découvre l’Arte Povera qui va influencer son travail.














Le jeune artiste s’installe à New York l’année suivante, fréquentant nombre d’artistes de sa génération qui deviendront marquants : Carl Andre, Eva Hesse, Joan Jonas, Bruce Naumann et d’autres encore. Dès le milieu des années soixante, Richard Serra participe régulièrement à des expositions de groupe, notamment à celles consacrées à la sculpture américaine, et la première d’une longue liste d’expositions personnelles présentera ses oeuvres à Rome en 1966. Ce sera le début d’un très grand nombre d’expositions de par le monde. L’artiste voyage beaucoup afin d’installer ses sculptures (Etats-Unis, Espagne, Israël, Japon, Grèce, France, Allemagne, etc.). Au fil du temps, les plus grands musées internationaux organisent des évènements autour de son travail. Sa carrière artistique est jalonnée de nombreux prix et distinctions. Richard Serra reçoit d’importantes commandes publiques (Amsterdam, New York, Paris - square de Choisy -, Berlin, Reykjavik, Bâle, etc.).














Dès ses débuts de sculpteur, Richard Serra abandonna toutes les données traditionnelles de la sculpture, son travail évoluant autour d’une lente réflexion, vers des formes minimales qui seront sa marque. Ses œuvres sont des mises en scène chargées de révéler des tensions, un déséquilibre ou des énergies potentielles. L’utilisation de la gravité du matériau est une constante de l’activité de Richard Serra, notamment dans les équilibres des plaques d’acier posées sur les arêtes, soit contre un mur, soit les unes contre les autres en apppui par leur sommet ou dans d’autres combinaisons. Les possibilités latentes d’effondrement et les dangers qui en résultent sont exploitées par l’artiste. Les sculptures de Serra sont indissociables du lieu pour lequel elles ont été créées. Richard Serra est un artiste aux préoccupations multiples, homme de la démesure. L’artiste construira une œuvre gravée importante, commencée au début des années 70, utilisant différents moyens d’expression graphique : gravures, lithographies et sérigraphies.

Il vit et travaille à New York et en Nouvelle-écosse.