En mémoire . . .
Portrait de Bonnard Pierre
"J’ai beaucoup appris au point de vue peinture en faisant de la lithographie en couleurs."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Pierre Bonnard », Antoine Terrasse, Gallimard, 1967
« Pierre Bonnard : The graphic Art », C. Ives & others, M.M.A., New York, 1990
« Bonnard, du dessin au tableau », Michel Terrasse, Imprimerie Nationale, 1996
« Bonnard inédits », G. Genty et P. Vernon, Cercle d’Art, 2003
A lire de l'artiste :
« Bonnard/Matisse, correspondance 1925-1946 », Gallimard, 1991
Catalogue(s) raisonné(s)
Bonnard lithographe », Claude Roger-Marx, André Sauret, 1952
*« L'oeuvre peint, 1887-1947 », 4 Vol., J. et H. Dauberville, Ed. Bernheim-Jeune et Cie, Paris, 1966-1974 / Vol. I, révisé et augmenté, M. et G.-P. Dauberville, Ed. Bernheim-Jeune et Cie, Paris, 1992
Bonnard illustrateur », Antoine Terrasse, Adam Biro, 1988
Bonnard, l’oeuvre gravé », Francis Bouvet, Flammarion, 1989
Bonnard sculpteur », A. Pingeot, Ed. Musée d'Orsay-Nicolas Chaudun, Paris, 2006
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Bonnard Pierre

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
Miro Joan
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Bonnard Pierre
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Bonnard Pierre
JAPONISME /1880-1895 / Edouard Degas, Vincent Van Gogh, etc.
NABIS /1888-1910 / Paul Sérusier, Paul Ranson, Henri Gabriel Ibels, Maurice Denis, etc.
Muet mais . . . parlant !
     Durée : ()
Affiche d'exposition Bonnard Pierre 
  Quelques notes de biographie . . .
"Quand on couvre une surface avec des couleurs, il faut pouvoir renouveler indéfiniment son jeu, trouver sans cesse de nouvelles combinaisons de formes et de couleurs qui répondent aux exigences de l’émotion." - Pierre Bonnard
Bonnard Pierre dans son atelier
Affiche / Bonnard devant sa toile


Toutes les affiches


Considéré comme l’un des plus grands peintres du XX° siècle, Pierre Bonnard est né en 1867 à Fontenay-aux-Roses, près de Paris. Il fait tout d’abord des études de droit, tout en fréquentant l’Académie Julian (1887-1889). Pierre Bonnard s’inscrit à l’Ecole des beaux-arts de Paris en 1888.
Dès le début des années 90, il participera régulièrement au Salon des Indépendants, puis au Salon d’Automne. De 1891 à 1898, Bonnard expose avec le groupe Nabis. On le considère alors comme « le plus japonais de tous les peintres français ». Bonnard peint, dessine, ses formes en arabesques et applique ses couleurs de manière plate, évitant tout effet de profondeur.














Sa première exposition personnelle est organisée en 1896 (Galerie Durand). Bonnard peint des portraits, des autoportraits, des scènes de rue parisiennes, des scènes de la vie familiale ; il crée des panneaux décoratifs. Bonnard collabore à la « Revue blanche ». Au début des années 1900, l’artiste se concentre sur la couleur et la lumière. Le dessin préalable prend une part accrue dans la construction de ses grandes compositions ; l’artiste aime à donner à voir par le jeu de fenêtres ouvertes et de miroirs. Il veut saisir l'espace dans sa globalité au travers de sa sensation immédiate.














En 1909, l’artiste découvre le Midi de la France, la Côte d’Azur. Il y séjournera désormais régulièrement. Bonnard découvre le Midi par ses couleurs: « J’ai eu, dit-il, un coup des mille et une nuits. La mer, les murs jaunes, les reflets aussi colorés que les lumières ». L’art de Bonnard montre une nature transfigurée par ce qu’il ressent ; les tons utilisés sont fondus, les formes sont imprécises. De grands thèmes, toujours proches de sa vie personnelle, reviennent de manière récurrente ; Pierre Bonnard peint des paysages, représente des intérieurs, des natures mortes, peint des nus féminins pour lesquels sa femme Marie (Marthe) est souvent le modèle.
En 1926, il achète la Villa "Le Bosquet" au Cannet où il se retirera en 1939. Tout au long de sa vie, l’oeuvre graphique aura pour Bonnard son importance : affiches, dessins, lithographies, gravures, illustrations d’ouvrages. Farouchement indépendant, l’artiste a trouvé son propre chemin, son âme captant le quotidien avec bonheur.














Pierre Bonnard est mort en 1947 au Cannet (Côte d’Azur, France). Il repose au cimetière Notre Dame des Anges.