Background Image

Mikhail Larionov

"Nous dédaignons en tant que laquets artistiques tous ceux qui se déplacent sur fond de vieux ou nouvel art et abordent leurs affaires insignifiantes."

Pic

Pic

Quelques notes de biographie

Mikhail Fedorovich Larionov est né à Tiraspol (Russie, Moldavie) en 1881. Il y passe son enfance (chez ses grands-parents), imprégné à jamais par la beauté naturelle des paysages qui l’entourent, beauté qui jouera un rôle significatif dans son art. Il étudiera à l’Ecole de peinture, sculpture et architecture de Moscou (1898-1910).
Avec Natalya Goncharova , il devient l’ami de Konstantin Korovin quand celui-ci prend la charge de professeur dans leur école en 1902. L’enseignement de Korovin est aussitôt d’une importance capitale pour le jeune peintre. En 1903 Larionov se lie avec Serge Diaghilev à l’occasion d’une exposition sur le travail de Charles Rennie MacKintosh ; naîtront une amitié personnelle et des relations professionnelles très étroites entre les deux hommes.
Larionov produira, entre 1914 et 1929, des dessins (costumes, décors) pour les productions théâtrales de Sergei Diaghilev. Goncharova et Larionov travaillent ensemble, s’inspirent l’un l’autre, tout en gardant des chemins artistiques très indépendants. Larianov organise un grand nombre d’expositions collectives dès 1908, expositions auxquelles il participe. On doit noter sa présence à l’Exposition Internationale de Venise en 1907 ou à Der Blaue Reiter (Munich, 1912).
Inspirés par le Futurisme, en 1913, Larionov et Goncharova développent ce qui peut être considéré comme la première école russe originale de peinture non-objective, le Rayonnisme. Larionov travaille à son manifeste qui sera publié en 1914. Il est enrôlé dans l’armée pour la guerre ; Larionov considérera toujours que celle-ci lui fera subir une perte de créativité qui aura perturbé à jamais sa vie artistique. Il continuera pourtant à apporter sa contribution à la peinture, aux arts graphiques et au monde du théâtre. Il publiera ses propres écrits, illustrera encore de nombreux ouvrages.
Mikhail Larionov meurt en France (Paris) en 1964, deux ans seulement après la disparition de Goncharova.

"Nous avons lié l’art à la vie. Après un long isolement des artistes, nous avons appelé la vie à voix haute et la vie a fait irruption dans l’art, il est temps que l’art fasse irruption dans la vie." - Mikhail Larionov

  • ALERTE ARTISTE

    Vous souhaitez être informé des nouvelles oeuvres en stock pour cet artiste ? Saisissez votre adresse email pour déposer une alerte

Les artistes s'affichent

L'art et les artistes s'affichent : manifestes, galeries, musées, expositions personnelles ou collectives. Sur les murs ou dans les vitrines, sages ou rebelles, les affiches préviennent, argumentent, montrent. Certaines ont été composées spécialement par un artiste pour tel ou tel événement, d'autres austères n'ont que la lettre.

Quelques unes ont été créées en technique lithographique, la plupart sont de simples reproductions offset. Nombreux sont ceux qui aiment à collectionner ces rectangles d'art, papier brillant ou papier mat, monochromes ou en jeux de couleurs, de beaucoup de mots ou presque muettes.

Nous sommes heureux aussi de pouvoir saluer, par le biais de cette rubrique, des galeries mythiques comme celles de Denise René, Louis Carré, Claude Bernard, Berheim Jeune, Maeght, Pierre Loeb et d'autres encore.

Pic

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « M. Larionov : La voie vers l'abstraction, 1908-1915 », Ed. Cantz, 1987
  • « Larionov and the Russian Avant-Garde », A. Parton, Ed. Princeton Univ., 1993
  • « Gontcharova et Larionov, Collections M.N.A.M. », Centre Pompidou, 1995
  • « Larionov and the Russian Avant-Garde », M. Gough, in Art Bulletin, Dec. 1998
A lire de l'artiste :
  • « Manifestes », Ed. Allia, Marseille, 1998
Site internet :
Aucun site internet dédié à cet artiste.

En savoir plus :


Mouvements de l'art

+ RAYONNISME / 1912-1915 / Wladimir Burliuk, Mikhaïl Ledentu, etc.
Tous les mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier

Voir et découvrir