Background Image

Marc Chagall

"En tenant une pierre lithographique ou une plaque de cuivre, je croyais toucher un talisman."

Pic

Pic

Quelques notes de biographie

Marc Chagall naît à Vitebsk (Russie) en 1887, aîné d’une famille juive de 9 enfants. A la fin de ses études secondaires (1906), il fréquente pendant deux mois l’atelier de Jehuda Pen. Ce sera, l’année suivante, l’école Zvanseva et l’atelier Léon Bakst, à Saint-Petersbourg.
En 1910, Chagall obtient une bourse de travail d’un mécène qui lui permettra de rejoindre Paris. Il s’installe en 1911 à la Ruche, travaille intensément, rencontre Guillaume Apollinaire, André Salmon, Max Jacob, Blaise Cendrars avec qui il se lie, expose pour la première fois au salon des Indépendants. En 1914, la Galerie Der Sturm (Berlin) organise sa première exposition personnelle.
Chagall rentre en Russie au début de la guerre pour quelques mois, y reste plusieurs années, s’y marie, a un premier enfant. La révolution éclate en 1917, il devient directeur de l’Ecole des Beaux-Arts de Vitebsk, organise l’enseignement en invitant Pougny, El Lissitzky, Malevitch. Après un différend avec le courant suprématiste en 1920, Chagall démissionne et s’installe à Moscou. Il commence l’année suivante la rédaction de « Ma vie », son autobiographie, réalise ses premières gravures en 1922 pour illustrer l’ouvrage. Il rejoint Paris en 1923 où il rencontre Vollard qui lui commandera désormais de nombreux travaux. Sa vie est alors jalonnée de nouvelles rencontres : Tériade, Maillol, Rouault, Vlaminck, Bonnard. L’année 1926 est marquée par sa première exposition aux Etats-Unis. En 1927, Bernheim-Jeune devient son marchand. En 1930, Vollard lui commande un travail sur la Bible, travail qui ne sera achevé qu’en 1956.
Les années 30 seront marquées par les nombreux voyages qu’il entreprend, par la montée de l’antisémitisme qu’il constate en Pologne, par la nationalité française qu’il acquiert en 1937, année où ses tableaux sont décrochés des murs dans les musées allemands ! La famille se réfugie à Saint-Dié/Loire, puis s’installe à Gordes en 1940.
1941 sera l’année du départ vers les Etats-Unis et celle où Pierre Matisse devient le nouveau marchand de l’artiste. Il reviendra à Paris en 1946, encore plein de son chagrin d’avoir perdu Bella, son épouse (1944). Après que le MOMA lui ait organisé une rétrospective, une série d’expositions lui est consacrée à travers l’Europe en 1947 (Paris, Amsterdam, Berne, Zurich). Il s’installe d’abord à Orgeval, séjournera longuement à Saint-Jean-Cap-Ferrat, puis se fixe, en 1950, à Vence, Aimé Maeght étant devenu son marchand. Chagall s’initie à la céramique, réalise des peintures murales, ses premières sculptures.
Les 35 années qui suivront, années de travail acharné encore (peintures, fresques, décorations, gravures, mosaïques, vitraux, etc.), verront l’artiste accéder au sommet de la reconnaissance, des honneurs qui puissent se rendre à un artiste, l’un des maîtres du XX° siècle.
Le musée Message Biblique est inauguré, à Nice, en 1973.
Chagall meurt à Saint-Paul-de-Vence le 28 mars 1988.

Vitraux de Marc ChagallAffiche d'exposition de Marc Chagall

"Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre, la colorier avec nos couleurs d'amour et d'espoir." Marc Chagall

  • ALERTE ARTISTE

    Vous souhaitez être informé des nouvelles oeuvres en stock pour cet artiste ? Saisissez votre adresse email pour déposer une alerte

Les artistes s'affichent

L'art et les artistes s'affichent : manifestes, galeries, musées, expositions personnelles ou collectives. Sur les murs ou dans les vitrines, sages ou rebelles, les affiches préviennent, argumentent, montrent. Certaines ont été composées spécialement par un artiste pour tel ou tel événement, d'autres austères n'ont que la lettre.

Quelques unes ont été créées en technique lithographique, la plupart sont de simples reproductions offset. Nombreux sont ceux qui aiment à collectionner ces rectangles d'art, papier brillant ou papier mat, monochromes ou en jeux de couleurs, de beaucoup de mots ou presque muettes.

Nous sommes heureux aussi de pouvoir saluer, par le biais de cette rubrique, des galeries mythiques comme celles de Denise René, Louis Carré, Claude Bernard, Berheim Jeune, Maeght, Pierre Loeb et d'autres encore.

Pic

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Chagall, l’oeuvre gravé », Bibliothèque Nationale, 1970
  • « Marc Chagall », W. Haftmann, Cercle d’Art, 1975
  • « Chagall », F. Le Targat, Albin Michel, 1985
  • « Marc Chagall », F. Meyer, Flammarion, 1995
A lire de l'artiste :
  • « Ma vie », Stock, 1931
Site internet :
www.musees-nationaux-alpesmaritimes.fr

En savoir plus :


Mouvements de l'art

+ NEOPRIMITIVISME / 1907-1912 / David Bourliouk, Martiros Sarian, Vladimir Tatline, etc.
+ ECOLE DE PARIS MONTPARNASSE / 1915-1935 / Chaïm Soutine, Jacques Lipchitz, etc.
Tous les mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier

Voir et découvrir