Background Image

Jean Pougny

"L’objet libéré du sens se décompose en éléments réels : ce sont les fondements de l’art."

Pic

Pic

Quelques notes de biographie

Ivan Albertovitch Puni, dit Jean Pougny, est né à Kuokkala en 1894 dans la province de Saint-Pétersbourg (actuelle Finlande). Il reçoit un enseignement académique, après lequel ses parents le destinent à une carrière militaire. Il décide (en 1909) de se consacrer à la peinture. Un an plus tard, il fait un premier séjour à Paris, où il travaille dans diverses Académies d’art ; le jeune homme découvre le fauvisme, le cubisme, l’art japonais.
En 1912, rentré à Saint-Pétersbourg, Puni participe à plusieurs expositions collectives auprès de Exter, Bourliouk, Gontcharova, Tatline ou Malévitch. Son atelier devient un lieu de rencontre de l’avant-garde. Lors d’un second voyage à Paris (1914), Ivan Puni expose au Salon des Indépendants. Figure de proue de l’avant-garde russe, il organise les premières expositions futuristes dans lesquelles il expose auprès de ses amis.
Dans l’immédiat après-guerre, il se rend à Vitebsk sur l’invitation de Marc Chagall afin d’enseigner dans son Académie. La situation politique l’oblige à fuir son pays et il se réfugie à Berlin avec sa femme (l’artiste Xana Bogouslavskaya, épousée en 1913). En 1921, Ivan Puni expose à la galerie Der Sturm à Berlin. Il participe à plusieurs expositions collectives se déroulant en Allemagne au début des années 20, crée décors et costumes pour le théâtre, donne des conférences.
En 1924, Puni s’installe à Paris et francise son nom, Ivan Puni sera désormais Jean Pougny. Son style change et il ne reste rapidement rien du cubofuturisme et du suprématisme des années russes. Il peint à la façon des Nabis (paysages, intérieurs, scènes de la vie parisienne) tout en restant pleinement original. Il se lie d’amitié avec Fernand Léger, Marcoussis, Amédée Ozenfant. Les objets les plus inattendus deviennent sujets d’une peinture pure dans laquelle les textures prennent une importance singulière.
Suivront, de 1925 à 1933, un grand nombre d’expositions collectives et des expositions personnelles dans différentes galeries parisiennes. Son exposition à la Galerie Jeanne Castel lui apporte enfin le succès. Jusqu’à la guerre l’artiste participera aux très nombreuses manifestations de groupe en France et à l’étranger. Il fait maintenant partie de la scène picturale française.
Le couple se réfugie sur la Côte d’Azur pendant le temps de la guerre. Il prend la nationalité française dans l’immédiat après-guerre, rejoint le groupe d’artistes de la Galerie Louis Carré.
Jusqu’à sa mort, en 1956, Jean Pougny bénéficiera de plusieurs expositions personnelles (Paris, New York, Londres, etc.) et participera encore à de très nombreuses expositions collectives (France, Italie, Danemark, Japon, Hollande, etc.)

"L'artiste pose en principe la suprématie du sentiment pur qui trouve un équivalent dans la forme pure, dégagée de toute signification symbolique ou rationnelle." - Kasimir Malevitch

  • ALERTE ARTISTE

    Vous souhaitez être informé des nouvelles oeuvres en stock pour cet artiste ? Saisissez votre adresse email pour déposer une alerte

Les artistes s'affichent

L'art et les artistes s'affichent : manifestes, galeries, musées, expositions personnelles ou collectives. Sur les murs ou dans les vitrines, sages ou rebelles, les affiches préviennent, argumentent, montrent. Certaines ont été composées spécialement par un artiste pour tel ou tel événement, d'autres austères n'ont que la lettre.

Quelques unes ont été créées en technique lithographique, la plupart sont de simples reproductions offset. Nombreux sont ceux qui aiment à collectionner ces rectangles d'art, papier brillant ou papier mat, monochromes ou en jeux de couleurs, de beaucoup de mots ou presque muettes.

Nous sommes heureux aussi de pouvoir saluer, par le biais de cette rubrique, des galeries mythiques comme celles de Denise René, Louis Carré, Claude Bernard, Berheim Jeune, Maeght, Pierre Loeb et d'autres encore.

Pic

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
*« Jean Pougny : catalogue de l’œuvre », 2 Vol., H. Berninger-J.A. Cartier, Ed Wasmuth, Tübingen, 1992 Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Jean Pougny », J. A. Cartier, P. Cailler, Genève, 1956
  • « Donation Pougny », B. Dorival, Musée de l’Orangerie, Paris, 1966
  • « Pougny », Aus am Waldsee, Berlin, 1975
  • « Pougny », MAM, Paris, 1993
A lire de l'artiste :
  • « La peinture contemporaine », L.D Frenkel, Berlin, 1923
Site internet :
www.artcyclopedia.com/artists/pougny.htm

En savoir plus :


Mouvements de l'art

+ SUPREMATISME / 1915-1920 / Alexandra Exter, El Lissitzky, Alexandre Rodtchenko, Varvara Stépanova, etc.
Tous les mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier

Voir et découvrir