En mémoire . . .
Portrait de Folon Jean Michel
"J’aimerais mourir en m’envolant."
  Notes de biographie               coup de coeur
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Folon », Catalogue d’exposition, Musée des Arts Décoratifs, Paris 1971
« Vue imprenable. Essai sur le monde de Folon », G. Soavi, Chêne, 1971
« Collectif (Folon) », Cat. d’exposition, Musées royaux des BA de Belgique 1972
« Flowers by Giorgio Morandi », Rizzoli, New York, 1985
A lire de l'artiste :
« Conversations entre Folon et Milton Glaser », Herscher, 1983
Catalogue(s) raisonné(s)
Folon, 20 ans d'affiches », P. et C. Augé, Ed. F.O.L. 92, Circa 1985
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Folon Jean Michel

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Anne Turlais
Coup de coeur
Appleby Théodore
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Folon Jean Michel
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Folon Jean Michel
DES « SINGULIERS » /XXème siècle /

Affiche d'exposition Folon Jean Michel 
  Quelques notes de biographie . . .
"J’aime par-dessus tout regarder la vie." - Jean-Michel Folon
Folon Jean Michel dans son atelier
Affiche / J.-M. Folon dans son atelier


Toutes les affiches


Timbre hongrois pour le Bicentennaire de la Révolution françaiseL’artiste belge Jean-Michel Folon est né en 1934 à Uccle, dans les environs de Bruxelles. Bien qu’ayant fait des études d’architecture, il se consacrera très rapidement au dessin. Il participe, par ses illustrations, à des revues et autres périodiques ; on le définira longtemps comme dessinateur humoristique. Il a très tôt créé un monde qui lui est propre dans lequel un personnage anonyme semble flotter ou se glisser dans un monde indéfini, parfois absurde.


Dessin de Jean Michel FolonPar l’emploi de la couleur, son oeuvre prend un virage plus pictural vers la fin des années 60. En 1969, sa première exposition personnelle est organisée à New York (Lefebre Gallery). En peu de temps son univers s’impose : couvertures de journaux français et américains, affiches, génériques d’émissions télévisées. De nombreuses galeries s’emparent de ce phénomène graphique où une certaine nostalgie rivalise avec la critique de la société qui anime l’artiste.

L’art de Folon fait de subtils camaïeux devient familier. Le public s’identifie souvent à cet homme perdu dans ce monde de béton, parmi ces flèches aux mille directions contradictoires, homme manipulé, aliéné, anonyme.

Dalla parola all'immagine, catalogue d'exposition, Bologne, 2002Folon, catalogue d'exposition, Musée d'Art Moderne de Céret, 1984En 1971, le Musée des Arts Décoratifs de Paris organisera une vaste exposition (90 oeuvres) de sa production. L’Italie, les Etats-Unis, le Japon organisent des manifestations sur l’artiste. Folon produira un grand nombre de gravures, de sérigraphies, d’aquarelles, de couvertures de livres, d’illustrations, de collages. Il s’intéressera à l’animation, à la tapisserie, aux décors de théâtre, à la sculpture, réalisera des oeuvres murales. Des reproductions de ses « images » ou des affiches de son cru, fleuriront sur les murs de nombreux foyers français et étrangers.

Folon, 2004

Jean-Michel Folon est mort à Monaco, le jeudi 20 octobre 2005.