En mémoire . . .
Portrait de Ribas Jaume
"Je veux sentir la force, l'harmonie et l'ordre dans leur état pur, dans une confrontation directe, sans aucune interférence figurative."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Jaume Ribas », J. Corredor, Cat., Galerie Pèrgamon, Barcelone, 1990
« Jaume Ribas », Cat., Galeria de arte Rayuela, Madrid, 1990
« J. Ribas. Pintures recents », J.-R. Bach et aut., Cat., Ed. G. Barcelona, 1999
« J. Ribas. Indrets », J. Corredor, Cat., Galeria Trama, Barcelone, 2005
A lire de l'artiste :
Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour.
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Ribas Jaume

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Dominique Bonneval
Coup de coeur
Chagall Marc
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Ribas Jaume
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Ribas Jaume
ARTISTES D'AUJOURD'HUI /XXème siècle /
timbre postal de Ribas Jaume
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres
Affiche d'exposition Ribas Jaume 
  Quelques notes de biographie . . .
Nous supposons tous que lorsqu’il s’agit d'art apparaissent des questions qui ne sont pas posées dans d'autres domaines que celui-ci. Jaume Ribas
Ribas Jaume dans son atelier
Affiche d'exposition / Jaume Ribas


Toutes les affiches


Jaume Ribas est né en 1944 à Granollers (Espagne), une ville proche de Barcelone. Très tôt dans son parcours, deux éléments vont fortement influencer la nature de son travail artistique ; d’une part les paysages méditerranéen de son enfance et, d’autre part, la découverte de l’oeuvre de Gaudi. Jaume Ribas étudiera dans un premier temps la philosophie et la théologie, commençant parallèlement à peindre des paysages et des natures mortes en autodidacte.

Dans le but d’approfondir ses connaissances théoriques, comme sa technique, sur la peinture, il s’engage dans des études d’art à l’Ecole EINA (Barcelone) où, d’ailleurs, il exposera en 1979. Sa première véritable exposition individuelle sera organisée en 1980 (Galerie La Tralla). Durant cette première période, et jusqu’en 1988, la figure humaine, le paysage et la nature morte sont les sujets privilégiés de ses compositions, avec des influences de Cézanne, Matisse ou d’œuvres néoclassiques comme celles de Torres Garcia ou Puvis de Chavannes.














L’artiste prend, à Berlin, un virage à l’été 1988 et ses nouvelles peintures seront exposées l’année suivante à la Galerie Edition Schoen (Berlin). Ribas va partager son temps entre Berlin et Barcelone dans les années 90 ; il exposera alors avec une grande régularité en Espagne, en Suisse et en Allemagne. La nouvelle voie de Jaume Ribas exprime des espaces réels filtrés par la mémoire de l’artiste ; les formes sont le plus souvent simples et géométriques. Ses compositions ressemblent à des calligraphies, avec des modèles et voies rythmiques qui agissent sur le regard et l'orientent.
Ribas dit : « Mon travail vient d'une projection intérieure qui se cristallise dans un modèle géométrique ».














Vers le milieu des années 90, les lignes et les formes de construction sont devenues prédominantes dans les œuvres de l’artiste et ses créations se basent sur un système de juxtaposition et le croisement de formes octogonales. La création de Jaume Ribas se dirige vers une tradition à la fois européenne et américaine de la peinture que l’on pourrait appeler le constructiviste.
Ses travaux sont alors exposées en Hollande, au Royaume-Uni, et aux Etats-Unis, et dans des Salons d’art nationaux et internationaux (Saga de Paris, Art Cologne, Artgràfic de Barcelone, etc.). Son œuvre est présente dans de nombreux musées et dans des collections privées importantes. Parallèlement à son œuvre peint, Jaume Ribas réalise une importante oeuvre graphique et produit des illustrations - également par le biais de la gravure et de la lithographie - pour des éditions de bibliophilie.