En mémoire . . .
Portrait de Erni Hans
"On est moderne par la manière de concevoir son oeuvre, il faut absolument abandonner le superflu."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Hans Erni », R. Hauert et P- F. Schneeberger, Ed. R. Kister, Genève, 1961
« Hans Erni gestaltend », John Matheson
« Hans Erni, Malerisches Werk », Walter Rüegg
« Hans Erni, die Plakate », Jean-Charles Giroud
A lire de l'artiste :
« Hans Erni, Dialog, Arbeiten im öffentlichen Raum », K. Bühlmann, Benteli Verla
Catalogue(s) raisonné(s)
L’Oeuvre lithographié et gravé », 2 Vol., Ed. Pierre Cailler, Genève, 1959 et 1971
*« Das malerische Werk », W. Ruegg, Scheidegger im Verlag Huber Frauenfeld, 1981
Die Plakate - Les affiches, 1929-1992 », Jean-Charles Giroud, Ed. Benteli, Berne, 1993
Werkverzeichis der Lithographien », ABC Verlag et Hans Erni Stiftung, Luzerne, 1993
Les livres illustrés », Jean-Charles Giroud, Ed. P. Cramer, Genève, 1996

Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Erni Hans

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
Miro Joan
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Erni Hans
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Erni Hans
ABSTRACTION-CREATION /1931-1938 / Etienne Béothy, Barbara Hepworth, Frantisek Kupka, Piet Mondrian, Sophie Taeuber-Arp, Georges Vantongerloo, etc.
Muet mais . . . parlant !
     Durée : ()

Affiche d'exposition Erni Hans 
  Quelques notes de biographie . . .
"L'artiste doit porter aux yeux du monde les préoccupations qui émaillent sa vie". - Hans Erni
Erni Hans dans son atelier
Affiche / Hans Erni dans son atelier


Toutes les affiches


Le peintre suisse Hans Erni est né à Lucerne en 1909. Il est d’abord collaborateur d’architecte avant d’entamer des études d’art, en 1927, à l’Ecole des Arts et Métiers de Lucerne. Il sera par la suite élève de l’Académie Julian (Paris), puis de l’Ecole des Arts Appliqués de Berlin (1930). A Paris, il fréquente Jean Arp, Mondrian, Brancusi, Calder, Henry Moore et d’autres encore. Il est alors fortement influencé par les oeuvres de Braque et Picasso.














En 1934, il adhère au groupe Abstraction-Création ; c’est l’année suivante qu’est organisée sa première exposition personnelle (Bâle). Erni est, en 1937, membre fondateur de l’association Allianz. Il voyage beaucoup (Europe, Afrique, Etats-Unis). Peintre à l’activité débordante, Hans Erni participe à de très nombreuses expositions collectives, en France et à l’étranger. Plusieurs expositions personnelles font définitivement découvrir son oeuvre, dès l’immédiat après-guerre (Lucerne, Winterhur, Rotterdam, Genève, Chicago, etc.). Dès les années 30, Erni réalisera d’importantes compositions murales.














Son oeuvre graphique est abondant, ses illustrations d’ouvrages également, souvent d’une grande richesse ; c’est lui qui accompagnait Eluard dans « Sommes-nous deux ou suis-je solitaire ? » (Au Vent d’Arles, 1959), ouvrage que le poète considérait comme le plus beau dans sa vaste production ! Erni, qui s’est intéressé à la céramique et au théâtre, a également écrit et a donné un grand nombre de conférences.















En 1977 est créée la Fondation Hans Erni. En 1979, le Musée Erni, à Lucerne, ouvre ses portes, musée où l’on peut voir une large rétrospective de son oeuvre. Toujours marquée par son incroyable habileté au dessin, son énorme production, qui embrasse tous les genres et toutes les techniques, se situe entre abstrait et figuratif, souvent teintée de surréalisme.