En mémoire . . .
Portrait de Sutherland Graham
"En Provence, j'ai soudainement ressenti une grande excitation pour la peinture de Cézanne et de Van Gogh."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« The work of Sutherland », Lund Humphries, 1962
« Art of Graham Sutherland », John Hayes, Phaidon - Hippocrene Books, 1980
« Graham Sutherland: A Biography », Roger Berthoud, Faber and Faber, 1982
« Landscapes, War scenes, Portraits, 1924-1950 », M. Hammer, Scala Publ., 2005
A lire de l'artiste :
« Graham Sutherland », Graham Vivian Sutherland, H.N. Abrams, 1975
Catalogue(s) raisonné(s)
*« The work », D. Cooper, Lund & Humphries Publishers, Londres, 1962
*« G. Sutherland: Complete graphic work », Graham Vivian Sutherland, Rizzoli Publ., 1979
L'oeuvre gravé », Roberto Tassi et E. Quinn, Ediciones Poligrafia - Société française du Livre, Paris, 1980

Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Sutherland Graham

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
De Chirico Giorgio
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Sutherland Graham
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Sutherland Graham
SURREALISME /1924-1969 / Oscar Dominguez, Marcel Duchamp, Yves Tanguy, etc.
ECOLE DE LONDRES /1960 / Lucian Freud, Ronald B. Kitaj, Michael Andrews, Frank Auerbach, Leon Kossoff.
timbre postal de Sutherland Graham
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres

Affiche d'exposition Sutherland Graham 
  Quelques notes de biographie . . .
"C'est un outrage, mais c'est une pièce maîtresse de l'art!" - Lord Beaverbrook (découvrant son portrait par l'artiste)
Sutherland Graham dans son atelier
Affiche / G. Sutherland dans son atelier


Toutes les affiches



Graham Vivian Sutherland est né durant l’été 1903 à Londres. Après ses études dans cette même ville, il est ingénieur pour une compagnie ferroviaire anglaise (Midland Railway) à Derby. Il étudie la gravure (1921-1926) au Goldsmiths College et se marie en 1927. De 1928 à 1932 Graham Sutherland enseigne la gravure à l'eau-forte et l'illustration de livre. Le thème pastoral empreigne ses premières gravures, influencées par Samuel Palmer.

A cause de l’écroulement du marché de la gravure du à la Grande Dépression, Graham Sutherland commence à peindre « sérieusement » à l’âge d’environ 35 ans. Son travail montre une grande affinité avec celui de Paul Nash. Sutherland s’intéresse à l’inhérente étrangeté des formes et son travail prend un tour surréaliste. En 1936, il fait parti des artistes invités à l’Exposition Surréaliste Internationale de Londres. Il travaille sur le verre, conçoit des tissus, des affiches, enseigne dans plusieurs universités d’art à Londres.

En 1934, une première visite de Pembrokeshire le laisse pour une période dans une inspiration néo-romantique. Graham Sutherland, dès le début de la seconde guerre mondiale, devient artiste officiel chargé de « peindre le conflit » ; il travaille sur le front, son art décrivant la guerre et ses dommages.














L’artiste, qui s’est converti au catholicisme en 1926, se rapproche profondément de sa religion au début des années 50 (et jusqu’à la fin de sa vie). Il réalise alors de nombreuses oeuvres religieuses (« La Crucifixion » de l’Eglise St Matthew à Northampton, « Le Christ dans sa gloire », une tapisserie pour la Cathédrale de Coventry, etc.). Il continue à travailler sur les formes naturelles ; souvent perçues comme menaçantes, ses formes, parfois entièrement inventées, ont une aspect organiques.














De 1947 au milieu des années 60, son oeuvre est inspirée par le sud de la France où il prend une demeure (Menton) en 1955. Son art aura un énorme impact sur la génération des artistes anglais dans les années 60. Graham Sutherland est également connu pour ses portraits (Somerset Maugham, Winston Churchill, etc.). Il meurt le 17 février 1980.

Son oeuvre aura été exposée à la Biennale de Venise (1952), ou à celle de Sao Paulo (1955). De nombreuses rétrospectives de son travail seront organisées : 1998 (France), Tate Gallery (1982), Dulwich Picture Gallery (2005). Sutherland n’a appartenu à aucune école mais a été considéré comme un véritable maître dans une ligne personnelle.