En mémoire . . .
Portrait de Boisrond François
"Tant qu'un peintre aura envie de voir le monde par ses yeux, il y aura la peinture."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
«Lisible pour M.», B. Lamarche-Vadel, Ed. Unes, 1983
«F. Boisrond», H. Obalk, Cat., Musée d'art contemporain, Bordeaux, 1985
«Sérieux, décontracté», Ed. Marval, 1987
«Paris-ci», Ed. Le Dernier Terrain Vague, s.d.
A lire de l'artiste :
«Propos de F. Boisrond», Hector Obalk (via internet)
Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour.
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Boisrond François

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandrine Richard
Coup de coeur
Miro Joan
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Boisrond François
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Boisrond François
FIGURATION LIBRE /1980- / Robert Combas, Rémi Blanchard, Hervé et Richard Di Rosa, etc.

Affiche d'exposition Boisrond François 
  Quelques notes de biographie . . .
"Je suis très superstitieux. Par exemple j'utilise toujours le même crayon, le même pinceau, si j'en perds un, je flippe! » - François Boisrond
Boisrond François dans son atelier
Affiche / F. Boisrond dans son atelier


Toutes les affiches


François Boisrond est né en 1959 à Boulogne-Billancourt, près de Paris. Il fait ses études à l’Ecole nationale des arts décoratifs de Paris de 1977 à 1980 ; il y rencontre Di Rosa, puis Combas.














En 1981, il fait partie du mouvement de la Figuration libre et figure naturellement dans l’exposition « Finir en beauté » organisée par Bernard Lamarche-Vadel dans son appartement parisien. Ses oeuvres seront également présentées, en 1982, à l’exposition « Ateliers 81-82 » du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. S’inspirant des produits visuels (objets de publicité, affiches, autocollants, jeux vidéo, etc.), s’inspirant du monde de la bande dessinée, François Boisrond peint à l’acrylique des toiles figuratives et énigmatiques, très colorées, aux formes simplifiées souvent cernées de noir. Il représente essentiellement des personnages, parfois emblématiques, dans des situations de la vie quotidienne, mais aussi des paysages urbains, maritimes ou ruraux.














Parallèlement à ce travail, Boisrond réalise des affiches publicitaires ou humanitaires. Depuis les années 90, l’artiste s’intéresse à l’imagerie publique, à celle de la vie quotidienne qui envahit la réalité de chacun. En 1989, François Boisrond participe à l’exposition collective « Nos années 80 » organisée à la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain (Jouy-en-Josas). Il présentera son travail dans des expositions personnelles à la galerie Beaubourg (Paris), ainsi qu’à New York et Londres.















François Boisrond vit et travaille à Paris où il enseigne à l’Ecole des beaux-arts.