Background Image

Francis Bacon

"Ce qui m'intéresse, c'est saisir dans l'apparence des êtres la mort qui travaille en eux."

Pic

Pic

Quelques notes de biographie

Francis Bacon est né en Irlande (Dublin) en 1909. Ecarté par son père de la cellule familiale, il s’installe à Londres en 1926. Il y est décorateur d’intérieur. Sa vie est dissolue (drogue, errance, boisson, jeux, etc.). Il commence à dessiner et à peindre.
Loin de toute quelconque école artistique, Bacon peint en autodidacte, avec toutefois les conseils de Roy De Maistre. Sa première exposition personnelle est organisée en 1934 (Galerie Transition) et n’obtient aucun succès. Bacon sera refusé à l’exposition surréaliste de 1936. En 1937, il participe, avec trois toiles, à une exposition auprès de Graham Sutherland, John Piper et Victor Pasmore, qui représentent alors l’avant-garde de la peinture anglaise. Ces années lui serviront à expérimenter toutes les ressources de la peinture contemporaine, lui permettant peu à peu de se rapprocher de l’expression de ses obsessions personnelles. En 1940, Bacon détruit la quasi-totalité de ses premières toiles. Cage, bidet, miroir, morceau de viande arraché dont ne sait quel corps, sont peints sous de différents angles. Son oeuvre se concentre sur la figure humaine. L’artiste ne revendiquera son travail qu’à partir de 1944. A cette époque, Bacon traite violemment du sacré et du cri humain.
Son travail commence à être pris en considération à partir d’une exposition de groupe en 1945 (Londres). Il se fixe dans le sud de la France (1945-1950). Exposé régulièrement à partir de 1949, le succès de l’artiste ne fera désormais que croître. Souvent exprimé sous forme de triptyques et de séries, l’art de Francis Bacon montre des personnages écorchés, hurlants, distordus par une angoisse existentielle. Ses figures ont la couleur du sang ou de la chair crue, ils se tordent, s’agitent, s’enroulent sur eux-mêmes, pourrissent de l’intérieur, se déforment, se vrillent, sont écorchés. Bacon s’inspire du travail du photographe Muybridge, de Picasso, de Vélàsquez, de photographies de magazines ou de films. Il peint par séries, des Crucifixions, des Papes, des Van Gohg, des animaux peu définis, des nus masculins, des autoportraits, des portraits d’amis (Lucian Freud, Michel Leiris, etc.) auxquels il inflige des outrages graphiques et chromatiques, toujours en quête d’une perception « du cru et du saisi sur le vif ».
Ecartant les écrans trompeurs de l’être, Bacon est le peintre d’une réalité essentielle. Francis Bacon est l’un des peintres majeurs du XX° siècle.
Il est mort à Madrid (Espagne) en 1992.

"Je n'ai jamais su pourquoi mes peintures sont considérées comme horribles. J'ai toujours été marqué par l'horreur, mais je n'y pense jamais. Le plaisir est une chose si multiple . . . et l'horreur aussi. " - Francis Bacon

  • ALERTE ARTISTE

    Vous souhaitez être informé des nouvelles oeuvres en stock pour cet artiste ? Saisissez votre adresse email pour déposer une alerte

Les artistes s'affichent

L'art et les artistes s'affichent : manifestes, galeries, musées, expositions personnelles ou collectives. Sur les murs ou dans les vitrines, sages ou rebelles, les affiches préviennent, argumentent, montrent. Certaines ont été composées spécialement par un artiste pour tel ou tel événement, d'autres austères n'ont que la lettre.

Quelques unes ont été créées en technique lithographique, la plupart sont de simples reproductions offset. Nombreux sont ceux qui aiment à collectionner ces rectangles d'art, papier brillant ou papier mat, monochromes ou en jeux de couleurs, de beaucoup de mots ou presque muettes.

Nous sommes heureux aussi de pouvoir saluer, par le biais de cette rubrique, des galeries mythiques comme celles de Denise René, Louis Carré, Claude Bernard, Berheim Jeune, Maeght, Pierre Loeb et d'autres encore.

Pic

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Bacon, logique de la sensation », G. Deleuze, La Différence, 1981
  • « Francis Bacon, face et profil », M. Leiris, Albin Michel, 1983
  • « Bacon, aspects d'une vie », D. Farson, Le Promeneur, 1994
  • « Bacon », P. Dagen, Cercle d'Art, 1996
  • « Bacon : Monstre de peinture », C. Domino, Découvertes Gallimard, 2004
  • « Francis Bacon : L'Atelier », M. Cappock, Ed. La bibliothèque des arts, 2006
  • «  Francis Bacon - La chambre noire », Martin Harrison, Ed. Actes Sud, 2006
  • «  Francis Bacon », M. Gale et C. Stephens, Tate Publisher, 2008
  • « Francis Bacon », Martin Hammer, Ed. Phaidon, 2014
  • « F. B. : La France et Monaco », Martin Harrison, Ed. Albin Michel, Paris, 2016
A lire de l'artiste :
  • « Entretiens avec Francis Bacon », D. Sylvester, Skira, 1996
  • « Entretiens avec F. Bacon », M. Archimbaud, Folio-Essai, Ed. Gallimard, 1996
Site internet :
www.francis-bacon.com

En savoir plus :


Mouvements de l'art

+ ECOLE DE LONDRES / 1960 / Lucian Freud, Michael Andrews, Frank Auerbach, Leon Kossoff, etc.
Tous les mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier

Voir et découvrir