En mémoire . . .
Portrait de Moehsnang Egbert
"Je suis à la recherche des réalités intérieures."
  Notes de biographie              
Piste bibliographique
A lire sur l'artiste :
« Moehsnang », Paul Nizon, Ed. Paul Haupt, Berne, 1987
« Moehsnang », E. W. Kornfeld, Cat. Galerie Kornfeld, Berne, 1995
« E. Moehsnang », Cat., A. Barbier, Musée d'Issy-les-Moulineaux, 2003
« Die grossformatigen Drucke », M. Frehner, Ed. Kunstmuseum, Berne, 2007
A lire de l'artiste :
« Moehsnang », Paul Nizon et E. Moehsnang, Stämpfli Verlag, Berne, 2003
Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour.
Site web
Oeuvre déjà vendue par la galerie

Estampe, lithographie, gravure, Moehsnang Egbert

Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Dominique Bonneval
Coup de coeur
Chagall Marc
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :






Moehsnang Egbert
Quelques notes de biographie ...

estampe, lithographie, gravure, dessin, livre illustré
estampes, lithographies, gravures, dessins, livres illustrés
signature manuscrite de Moehsnang Egbert
ARTISTES D'AUJOURD'HUI /XXème siècle /
timbre postal de Moehsnang Egbert
Etude de timbre / MC
Voir tous les timbres
Affiche d'exposition Moehsnang Egbert 
  Quelques notes de biographie . . .
A travers les mouvements de la surface, Egbert Moehsnang laisse pénétrer la lumière métaphysique des profondeurs, qui permet des expériences spatiales comme les « portes » de Rothko. Matthias Frehner
Moehsnang Egbert dans son atelier
Affiche d'exposition / Egbert Moehsnang


Toutes les affiches


Egbert Moehsnang est né à Amberg en Bavière (Allemagne) en 1927. Il émigre en Suisse en 1950. Peintre, graveur, sculpteur, ses premières expositions seront organisées dès 1955, essentiellement en Suisse (Berne, Bâle) et en Allemagne (Munich). Moehsnang participera régulièrement, tout au long de sa carrière artistique, à des événements importants dans la domaine de la gravure (Biennale de Ljubiana en 1963, « L'estampe en Suisse » à Lausanne ou « La Nouvelle gravure » à Paris en 1974, etc.).














L'artiste s'intéressera à la publication de livres illustrés et de portfolios, il réalisera de nombreux travaux religieux (vitraux, peintures, diptyques), vouera une véritable passion à la réalisation de cartes à jouer - fascination qu’il s’est découvert dans les années 60 - au point, entre autres, de donner naissance à trois jeux de cartes ; pour ses cartes à jouer, Moehsnang mêle le plus souvent plusieurs techniques sophistiquées (burin, pointe-sèche, eau-forte, aquatinte, pochoir, …). Les multiples talents de Moehsnang dévoilent la dimension culturelle et humaniste de cet artiste contemporain, ainsi que son extraordinaire capacité à « introduire le monumental dans le format le plus réduit ».

On notera qu'une importante exposition « Rétrospective » fut organisée par la Galerie Kornfeld de Berne en 2003, galerie qui soutiendra son travail dès 1963 et l’exposera à de très nombreuses reprises.














Son oeuvre est délicate, puissante et multiple. Egbert Moehsnang est un artiste qui laisse son œuvre parler elle-même ; il n’aime pas les interprétations, car son expression informelle contient beaucoup plus que peut en exprimer le langage. Très attaché à la tradition, Egbert Moehsnang ne s'empêche pas de vivre pleinement dans la création de son temps ; ainsi, il ne « peint » plus depuis quelques années et utilise l’ordinateur comme un sculpteur le fait avec un marteau et un ciseau. Moehsnang guette les visions mystérieuses. Le transfert complexe de l’image informatique vers la plaque de métal conduit à un enrichissement des arts graphiques. Dans les impressions géantes de l’artiste - travail qu’il accomplit depuis le début des années 2000 - le noir apparaît particulièrement dense et cependant transparent, une qualité que Moehsnang a su transférer de sa peinture à cette nouvelle technique d’expression.

L'artiste, qui a 82 ans, vit et travaille à Schüpfen (Suisse), dans une magnifique ferme transformée par ses soins près de Berne. « Dans cette maison qui a presque trois cents ans, les seuls bruits sont ceux de la fontaine dehors et le croassement des corneilles, » dit l’artiste.