Background Image

Alfred Reth

"Je ne crois pas au progrès de l’art, l’homme a simplement besoin de renouvellement."

Pic

Pic

Quelques notes de biographie

Alfred Reth, en réalité Alfred Roth, est né en 1884 à Budapest (Hongrie). Fils de médecin, il s’installe à Paris en 1905, après avoir longtemps voyagé en Italie. Habitant Montparnasse, il y fréquente l’académie de Jacques Emile Blanche, où il suit un enseignement de dessin. Au cours d’un second voyage en Italie, Alfred Reth étudie quelques mois à l’académie des beaux-arts de Florence.
Il revient à Paris en 1907. L’influence cubiste domine dans ses oeuvres, portraits, natures mortes, paysages. Intéressé depuis longtemps par l’art indou qu’il a découvert dans les musées, Reth décide, en 1908, de l’étudier scientifiquement. Il tente d’introduire, à partir de cette étude, des principes mystiques à son travail. Une très importante exposition lui est consacrée à la Galerie Der Sturm de Berlin en 1913 où l’artiste montre plus de quatre-vingt peintures et dessins cubistes ; l’originalité de Reth dans le cubisme aura été de rechercher « l’équilibre des masses entre elles ».
Alfred Reth s’engage dans l’armée française à la déclaration de guerre de 1914, mais il sera rapidement réformé.
L’artiste participe à des expositions collectives dès 1910 en France et à l’étranger, notamment aux Salons annuels parisiens (Salon d’Automne, Salon des Indépendants, Salon des Tuileries, etc.). Il sera membre fondateur du Salon Abstraction-Création et du Salon des Réalités Nouvelles. De nombreuses galeries parisiennes exposeront son travail (Galerie Denise René, Galerie Berthe Weill, etc.).
Pendant et après la première guerre mondiale, Alfred Reth revient à une conception de peinture plus réaliste. Il semble même qu’il s’arrête de peindre quelques années jusqu’en 1920. En 1920, Reth renoue avec les éléments les plus audacieux de son passé artistique, aboutissant alors à des solutions plastiques qui s’apparentent aux cercles chromatiques de Robert Delaunay.
Son oeuvre évoluera alors progressivement et résolument vers une abstraction bientôt totale, sans plus aucun souci de représentation, d’association ou d’équivalence.
Alferd Reth est mort à Paris le 15 septembre 1966, une exposition venait de lui être consacrée à Chicago.

"Reth peut être considéré comme un des plus sérieux et des plus "authentiques" précurseurs du mouvement actuel vers l'abstraction." - Jacques Lassaigne (Critique d’art, 1948)

  • ALERTE ARTISTE

    Vous souhaitez être informé des nouvelles oeuvres en stock pour cet artiste ? Saisissez votre adresse email pour déposer une alerte

Les artistes s'affichent

L'art et les artistes s'affichent : manifestes, galeries, musées, expositions personnelles ou collectives. Sur les murs ou dans les vitrines, sages ou rebelles, les affiches préviennent, argumentent, montrent. Certaines ont été composées spécialement par un artiste pour tel ou tel événement, d'autres austères n'ont que la lettre.

Quelques unes ont été créées en technique lithographique, la plupart sont de simples reproductions offset. Nombreux sont ceux qui aiment à collectionner ces rectangles d'art, papier brillant ou papier mat, monochromes ou en jeux de couleurs, de beaucoup de mots ou presque muettes.

Nous sommes heureux aussi de pouvoir saluer, par le biais de cette rubrique, des galeries mythiques comme celles de Denise René, Louis Carré, Claude Bernard, Berheim Jeune, Maeght, Pierre Loeb et d'autres encore.

Pic

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Non réalisé à ce jour Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Tableaux d’A. Reth », Catalogue de vente Ader-Picard-Tajan, 1991
  • « L’école de Paris 1904-1929 », M. A. M. de la ville de Paris, 2000
  • « L’art abstrait et la galerie Denise René », Cercle d’Art, 2001
  • « Du cubisme à l’abstraction », J. Cserba & C. Kopeczky, Maklary Artworks, 2003
A lire de l'artiste :
  • « Meine Ausstellung », Der Sturm, 27 février 1913
Site internet :
Aucun site internet dédié à cet artiste.

En savoir plus :


Mouvements de l'art

+ CUBISME / 1907-1925 / Robert Delaunay, Marcel Duchamp, Charles Dufresne, Jacques Lipchitz, Jean Metzinger, etc.
+ ABSTRACTION-CREATION / 1931-1938 / Etienne Béothy, Frantisek Kupka, Piet Mondrian, Sophie Taeuber-Arp, Georges Vantongerloo, etc.
+ REALITES NOUVELLES / 1946-1956 / Etienne Béothy, Marcelle Cahn, etc.
Tous les mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier

Voir et découvrir