Background Image

Mouvements de l'art

PHOTOGRAPHIE PLASTIQUE

1918-1939

Inventée en 1839, la photographie va peu à peu, et par bonds successifs, investir le monde de l’art. On sait aujourd’hui la place qu’elle tient, avec plus ou moins de bonheur, dans l’art contemporain. Le pictorialisme est actif de 1890 à 1914. La « photographie pictorialiste » doit être subjective, tamisée, émotionnelle. Les photographes revendiquent le statut d’artiste. Ils réalisent, souvent en un tirage unique, des photographies d’art enrichies par des effets de matière venus d’expérimentations et par l’application de procédés nouveaux. Durant la période de l’entre-deux-guerres, la « photographie plastique » s’intègre aux avant-gardes internationales. Des talents polyvalents naissent car le décloisonnement des arts souhaité facilite les relations entre artistes de disciplines différentes. On peut voir apparaître le photomontage (technique dadaïste). Les sujets abordés peuvent être sociaux ou politiques. Les surréalistes abordent par leurs œuvres une conception radicalement nouvelle de la réalité. Depuis les années soixante d’autres photographes, venus essentiellement des milieux de la mode et de la publicité (Richard Avedon, Irving Penn, Robert Mapplethorpe, etc.), placent la photographie dans la recherche de l’esthétique absolue. La « photographie manipulée » sera un autre mouvement qui interviendra vers 1975.

Artistes hors galerie : Robert Tatlin, Alexandre Rodchenko, etc.

Artistes en galerie : , , , , , , , , , , , .

Pic

LES MOUVEMENTS DE L'ART DU XXème siècle

Chronologie

Pic