Background Image

Mouvements de l'art

Image Image Image Image

ART LYRIQUE ou INFORMEL, TACHISME

1950-1960

« Un art différent » où le rejet de la forme s'affirme comme une négation du principe de raison. Dès l'après seconde guerre mondiale, Georges Mathieu donne à ce nouveau courant de l'art le nom d'« abstraction lyrique ». Il réunit un très grand nombre d'artistes de différentes nationalités. En 1954, apparaît la notion de « Tachisme » par le critique Charles Estienne. L'unité du mouvement se situe dans le prolongement du surréalisme d'avant-guerre ; on y refuse le contrôle de la raison, l'informel tend à la calligraphie et au lyrisme des matières. L'improvisation psychique est la règle ; l'oeuvre est souvent réalisée dans l'instant suivant des techniques gestuelles diverses. Bien que l'on puisse considérer l'Expressionnisme abstrait comme son pendant américain, l'art informel, dans les années 1950, s'impose comme un véritable « style » européen. Dans les pays d'Europe du nord, cette conception lyrique s'identifie au mouvement Cobra (1948-1951).
Pic

LES MOUVEMENTS DE L'ART DU XXème siècle

Chronologie

Pic