Background Image

Serge Poliakoff

Il ne faut pas oublier que chaque forme a deux couleurs : l’une intérieure, l’autre extérieure.

Image Image Image Image

Serge Poliakoff est né en 1900 à Moscou (Russie). Sa jeunesse se passe dans une famille qui appartient à une société raffinée particulièrement aisée (son père est éleveur de chevaux) ; il apprend la musique. A la révolution, Serge Poliakoff fuit son pays en 1918 et s’installe à Paris en 1923, après avoir vécu dans divers lieux (Constantinople, Sofia, . . . .

5 oeuvre(s) actuellement disponible(s)

Affiche Knoedler et...
Affiche
Composition bleue...
Lithographie
Composition
Estampe
Composition bleue,...
Lithographie
L'art abstrait
Lithographie

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Poliakoff », MAM de la Ville de Paris, 1970
  • « Poliakoff : Rétrospective », Musée des Beaux-Arts de Charleroi, 1975
  • « Poliakoff », G. Durozoi, La Différence, Paris, 1984
  • « Rétrospective S. Poliakoff 91 », D. Vallier, cat. d'expo., Galerie Melki, 1991
  • « Serge Poliakoff », D. Vierny et autres, RMN, Paris, 1996
  • « Serge Poliakoff : La saison des gouaches », A. Poliakoff, Ed. Hazan, Paris, 2004
  • « Serge Poliakoff : Rétrospective », collectif, Ed. Mardaga, 2009
  • « Serge Poliakoff, mon grand-père », M.-V. Poliakoff, Ed. du Chêne, Paris, 2011
  • « Serge Poliakoff », F. Brutsch, coll. Polychromes , Ed. Ides et Calendes, 2013
  • « Serge Poliakoff : le rêve des formes », collectif, Ed. Paris Musées, 2013
A lire de l'artiste :
  • « Poliakoff », Galerie Räber, Luzerne, 1965
Site internet :
www.artcyclopedia.com/artists/poliakoff

En savoir plus :


Mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier