5 Lithographie originale signée Tatin Robert, Estampes, Clown
Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Penalba Alicia
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Tatin Robert
Robert Tatin est né à Laval en 1902. Après y avoir passé son enfance et son adolescence, il s'installer à Paris en 1918, où il exerce de nombreux emplois et s'adonne à diverses activités artistiques. Il s'inscrit aux cours libres du peintre Vilvoski à la Grande Chaumière, ainsi qu'aux cours du soir à l'école des Beaux-arts de Paris et aux Arts appliqués. En 1924, après son service militaire, il retourne à Laval où il travaille avec son beau-père compagnon charpentier. Fort de ses différents apprentissages et expériences, il finit par monter, en 1930, son entreprise de bâtiment à Laval, entreprise qu'il développe en y ajoutant la décoration, la peinture en bâtiment et la tapisserie. Robert Tatin voyage beaucoup (nombreux pays européens, mais aussi en Afrique du Nord et à New York). Il monte un atelier de céramique à Paris au sortir de la guerre. L'après-guerre est, pour lui, le moment où l'art prend le pas sur l'artisanat. Il se fait alors connaître en tant qu'artiste auprès de différents critiques et côtoie les grands noms du monde des arts tels Dubuffet, André Breton, Paulhan, Prévert, Giacometti, Cocteau ou Benjamin Péret. C'est à leurs côtés qu'il participe activement à la reconstruction de la vie culturelle parisienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. En 1950, l'Amérique du Sud, où il voyage pendant cinq ans, lui offre une notoriété internationale ; il s'imprègne de la culture amérindienne. Tout au long de sa vie, Robert Tatin ne cessera jamais d'étudier, de suivre des formations, de lire et de s'informer. Avec cette palette de formations et grâce à une pratique sans relâche, Robert Tatin est récompensé à plusieurs reprises par les professionnels de l'art : il remporte, notamment, le premier prix de sculpture à la première Biennale de Sao Paulo en 1951, et, à Paris en 1961, le prix de la Critique. A partir de 1962, à l'âge de soixante ans, Robert Tatin s'installe en Mayenne, au lieu-dit La Frénouse à Cossé-le-Vivien (près de Laval) : le sculpteur-peintre-céramiste peuplera une vieille ferme de statues polychromes qui figurent son aventure intérieure. Il érigera jusqu'à sa mort, en 1983, la plus spectaculaire de ses œuvres, un « environnement d'art » qui deviendra Musée.

 




Voir "A la mémoire de ..."
SCULPTURE MODERNE /1930-1970 / William Kenneth Armiage, Constantin Brancusi, Anthony Caro, Naum Gabo, Pablo Gargallo, Isamu Noguchi, etc.
ART BRUT /1945-1985 / Adolphe Wölfli, Aloïse, Heinrich Anton Müller, Laure Pigeon, Jeanne Tripier, etc.


Désolé actuellement aucune oeuvre n'est disponible pour cet artiste.

découvrir d'autres oeuvres de l'artiste

  Clown
Circa 1970
Lithographie originale, signée au crayon par l'artiste. Tampon sec de l'éditeur en bas à gauche. Michel Cassé Editeur, Paris.


Circa 100 épreuves signées

Epreuve d'artiste 4/14

Arches

55 x 73 cm

61 x 82 cm

Sans

Très légers défauts dans les marges.

250 euros
 autres devises
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 


 
découvrir d'autres oeuvres de l'artiste

Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.







Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com