Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Hockney David
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Thompson Michel
Michel Thompson est né en 1921, de père américain et de mère française, à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine). Après avoir été météorologiste à Lyon, il décide de revenir à Paris en 1942. Il désire devenir pianiste, mais doit vite abandonner cette idée. Pour subsister, il alterne différents métiers, dont moniteur de sport, brocanteur ou peintre du dimanche. Il vend avec succès ses premières aquarelles en faisant du porte à porte. Souhaitant désormais approfondir ses connaissances en dessin, il rejoint l'Académie de la Grande Chaumière en 1944 ; il y rencontre les peintres de l'Échelle et se lie d'amitié avec Paul Rebeyrolle, Michel de Gallard et Bernard Buffet qui l'introduisent dans le milieu artistique et intellectuel de Montparnasse. Il découvre avec eux un nouveau mode de vie et une ouverture d'esprit qui lui correspondent. Michel Thompson embrasse de façon autodidacte et passionnée la carrière de peintre. Il expose pour la première fois en 1945 au Salon des Indépendants. En 1946, Maeght le repère comme un artiste original et prometteur. Elle fait de lui l'un des jeunes espoirs de sa galerie en montrant son oeuvre dans la célèbre exposition « Le Noir est une Couleur » aux côtés de Bonnard, Matisse et d'autres grands artistes. Son style tourne le dos à l'art abstrait en 1947 et va prendre un virage définitif vers la figuration.  En 1948, il rejoint le groupe l'Homme Témoin, puis s'installe à La Ruche l'année suivante. Michel Thompson participe à la formation du « groupe de La Ruche » et rejoint à travers elle, l'Ecole de Paris. Sa première exposition personnelle se tient à Paris en 1954. L'artiste cessera de peindre en 1968, pour reprendre ses pinceaux sept ans plus tard (1975). L'artiste participera à plusieurs expositions consacrées à la figuration des années 50.  A la fin des années 70, il s'intéresse à l'oeuvre de Nicolas de Staël qui l'inspire. Thompson explore le langage abstrait allant à contre courant de la Nouvelle Figuration, en vogue alors. En 1980, il se met à peindre à l'acrylique, des séries, et parallèlement réalise de nombreux dessins et collages. En 1999, la Galerie Basset organise une première rétrospective de son oeuvre ( « Parcours 1946-1999 »). Michel Thompson est mort à Paris en 2007.





ECOLE DE PARIS /1945-1960 / Very numerous artists were member of the School of Paris.


Femme assise II,
Dessin au crayon, signé et daté par l'artiste.
  Femme assise II
1954
Dessin au crayon, signé et daté par l'artiste.


Oeuvre unique

Sans objet

Vélin léger

30 x 40 cm

56 x 44 cm

Sans

Bon

1500 euros
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 
Autre(s) oeuvre(s) actuellement disponible(s) pour cet artiste
Cliquez sur une image pour l'agrandir et accéder à sa description
1 Dessin au crayon original de Thompson Michel : Femme assise I
Femme assise I
Dessin
2 Dessin original signé de Thompson Michel : Femme debout
Femme debout
Dessin
3 Dessin au crayon original de Thompson Michel : Intérieur
Intérieur
Dessin


 
Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.

Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com