Background Image

Martial Raysse

La beauté c’est le mauvais goût. Il faut pousser la fausseté jusqu’au bout.

Image Image Image Image

Fils d’artisans céramistes de Vallauris, Martial Raysse est né à Golfe-Juan (Alpes-Maritimes, France) en 1936. Il commence à peindre et à écrire des poèmes dès l’age de 12 ans. Il sera d’abord étudiant en lettres à la faculté de Nice. Le jeune homme est très proche, dès la fin des années 50, des artistes qui travaillent sur . . . .

0 oeuvre(s) actuellement disponible(s)

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
* « Martial Raysse », Didier Semin, Galerie Nationale du Jeu de Paume (Paris) et Carré d'Art (Nîmes), Ed. R.M.N., Paris, 1992 Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « M. Raysse », G. Lascault et P. de Haas, Ed. Centre G. Pompidou, Paris, 1981
  • « Martial Raysse à Antibes », catalogue Musée Picasso, Antibes, 1982
  • « Qu'il est long le chemin », M. R., col. L'art en écrit, Ed. Jannink, 1992
  • « L’école de Nice », Meguro Museum of Art, Tokyo, 1995
  • « Martial Raysse », Alain Jouffroy, Ed. Georges Fall, Paris, 1996
  • « Martial Raysse », Catherine Grenier, monographie, cat., Ed. du Centre Pompidou, 2014
  • « Un Saint pêcheur, deux statues de M. Raysse », J. Bertron, Ed. Kamel Mennour, 2014
  • « Martial Raysse : Dessins », J. Bertron, Ed. Kamel Mennour, 2015
  • « Martial Raysse », Dimitri Salmon, Ed. du Griffon, 2016
  • «Martial Raysse », A. Pigeat, K. Mennour, Ed. Kamel Mennour, 2017
A lire de l'artiste :
  • « Loco Bello », illustrations et texte de M. Raysse, Ed. Karl Flinker, 1976
  • « Martial Raysse », M. Raysse, Ed. Kamel Mennour, 2017
Site internet :
www.martialraysse.com/

En savoir plus :


Mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier