"Dessins et gravures pour les sculptures",


Pic
Jean Tinguely dessina beaucoup, dessin pour imaginer, pour conserver une ide, la prolonger, pour jouer sur des variantes possibles, dessin comme on dessine pendant une communication tlphonique selon ses propres mots, dessin dune machine venir, dessin dune machine ralis dont lartiste saisit les rouages et les mouvement passs ou futurs. A propos de La Vittoria et des gravures dites aprs la fte, Jean Tinguely dit : Jai jou avec, jou dans le sens de chercher la variante, de comprendre ce quon vient de faire, de la prendre en considration pour elle-mme, afin de pouvoir peut-tre raliser un deuxime ou une troisime version . Lartiste ralisera des portefeuilles, des lithographies, des gravures et des srigraphies (tout en ne portant pas un grand intrt cette dernire technique). Lditeur Andr Putman lui fera raliser sa premire gravure, une pointe-sche, puis plus tard sa premire eau-forte ; lartiste dit faire joujou et, au dpart, de pas prendre ce travail au srieux. Jean Tinguely va raliser sa premire lithographie, tout en gardant le souvenir davoir dtest la pierre lithographique lorsquil tait lve des Beaux-Arts. Le catalogue prsent ici retranscrit une longue interview de lartiste qui - entre autres - donne ses sentiments sur les diffrentes techniques de lestampe. De nombreuses oeuvres imprimes sur papier y sont dcrites.