0 Technique mixte originale signée Signovert Jean, Estampes, Composition II
Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Anne Turlais
Coup de coeur
Appleby Théodore
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Signovert Jean
Jean Signovert est né à Paris en 1919. Il n'a pas encore 20 ans lorsqu'il rencontre le peintre-graveur Abel Renaut qui l'initie à la gravure. Le jeune homme fréquente l'Ecole des Beaux-Arts de Saint-Étienne en 1943 et 1944. Son chemin croise celui de Roger Chastel en 1945, avec lequel il restera lié sa vie durant, et il entre à la Galerie Maeght à Paris l'année suivante (1946). Fin 1946-début 1947, Jean Signovert participe à l'exposition collective « Le noir et une couleur » à la Galerie Maeght (que consacrera le premier numéro de la célèbre revue « Derrière le miroir »). Cette même année, il fait parti de l'exposition « Jeune peinture » organisée par la Galerie Drouant-David (Paris), puis du Salon de Mai, son tout premier, auquel il restera fidèle jusqu'en 1971. L'artiste se lie d'amitié avec Jean Fautrier. En 1948, Jean Signovert participe à son premier Salon des Réalités Nouvelles. La rencontre de Georges Braque, l'année suivante, sera le début d'une collaboration de cinq ans entre les deux hommes ; il grave pour Braque, entre autres, l'illustration du « Milarepa ». Son talent de graveur le fera travailler pour quelques uns des plus grands artistes de son époque (Jean Fautrier, Serge Poliakoff, Maurice Estève, Jean Arp, Chastel ou Jacques Villon). Jean Signovert ne néglige pas pour autant son oeuvre personnelle. Il réalise une importante oeuvre gravé, mais aussi une oeuvre peinte subtile, des dessins, fusains, gouaches de grande qualité. « Pour Jean Signovert, la gravure n'était pas l'art d'enfanter des - multiples -. Tirée par ses soins, sur sa presse, chaque épreuve devenait une oeuvre originale. Il lui transmettait pour ainsi dire sa propre empreinte, jamais identique, » écrit Jean-Marie Dunoyer dans la préface d'un catalogue d'exposition posthume de l'artiste en 1982. A partir de 1973, l'artiste aura la responsabilité de la section gravure au Salon des Réalités Nouvelles. Jean Signovert, artiste des subtilités, sera nommé professeur de gravure à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts peu avant sa disparition, en 1981 ; l'artiste, alors sans marchand, glisse lentement dans un injuste oubli. « L'huître accomplit sa vie en sécrétant la perle et Signovert est né pour sublimer l'eau-forte, car la rose jamais ne fleurit en oeillet, » avait écrit Roger Chastel à son ami.





ART LYRIQUE ou INFORMEL, TACHISME /1950-1960 / Jackson Pollock, Emil Schumacher, etc.
REALITES NOUVELLES /1946-1956 / Etienne Béothy, Marcelle Cahn, etc.
ECOLE DE PARIS /1945-1960 / Very numerous artists were member of the School of Paris.


Désolé actuellement aucune oeuvre n'est disponible pour cet artiste.

  Composition II
Circa 1955
Technique mixte sur papier, gouache et fusain, monogrammée au crayon par l'artiste.


Oeuvre unique

Sans objet

Vélin

31 x 48 cm

Inconnu (encadrée et sous passe-partout)

Sans

Une déchirure (2 cm) à gauche de la composition. Sous passe-partout.

1500 euros
 autres devises
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 


 
Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.







Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com