"Les Donations Laurens",


Pic
Dix ans aprs la disparition de Georges Braque, deux trs importantes donations d'estampes de l'artiste furent ralises - en deux temps et deux fois 50 oeuvres - au Chteau-muse de Dieppe, rappelant l'intimit tablie entre Braque et les paysages de Normandie et plus particulirement de Varengeville qu'il sut si bien recrer sans les imiter . Successivement en 1973 et 1974, un total de 100 estampes originales, eaux-fortes et lithographies, fut remis cette institution ; trs complt et permettant d'approcher l'volution de l'oeuvre graphique de l'artiste, cet ensemble, est dcrit, oeuvre par oeuvre, dans deux volumes publis en 1973 et 1974. Tous les thmes chers Braque y sont reprsents, oiseaux bien sr, mais aussi fleurs, natures mortes (dont les quatre thires ), profils, chars. Cet ensemble de 100 estampes couvre le demi-sicle de cration graphique de Georges Braque, entre 1907-1908 ( Nu , une eau-forte) et 1963 (une lithographie pour l'affiche Lettera amorosa ) ; on en comprendra l'importance en se rappelant que Dora Vallier, l'auteur du catalogue raisonn de Loeuvre grav de Georges Braque (Ed. Flammarion, 1982), rpertorie 192 estampes. Il faut se contenter de dcouvrir, mais se garder d'expliquer est une maxime tire du Cahier de Georges Braque.