Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Penalba Alicia
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Mazzon Galliano
Né à Camisano Vicentino (Italie) en 1896, la famille du peintre Galliano Mazzon émigre au Brésil dès l'année suivante. Son parcours l'amène a obtenir le diplôme de maître et il enseignera brièvement dans une école de nuit brésilienne. Il revient en Italie en 1916 ; il perd sa main droite pendant la guerre, à Monte Santo. En 1921, il entreprend des études d'art à l'Académie Brera de Milan, où il obtient un diplôme lui permettant d'enseigner le dessin dans le secondaire. L'oeuvre personnelle de Galliano Mazzon obtient un début de reconnaissance publique vers la fin des années 30. Débute pour lui, en 1930, l'étape de l' abstraction et du surréalisme ; il intègre la Galerie Il Milione de Milan, véritable centre italien à cette époque pour les peintres abstraits. Entre 1934 et 1938, l'artiste vit solitaire dans les Dolomites. Il publie, de façon anonyme, un livre de poésie. L'éclatement de la deuxième guerre mondiale est pour lui un véritable traumatisme, au point de faire une dépression sévère qui l'oblige à subir un traitement dans une clinique de Varèse. A la fin de la guerre, il s'installe de nouveau à Milan pour enseigner l'école Alfredo Panzini, reprenant la peinture et créant notamment une série de pastel-encre sur le thème du Brésil. En 1948, Galliano Mazzon rejoint le Mouvement pour l'art concret (A. Galvano, F. Chevrier, B. Munari, etc). La Galerie Bompiani organise, en 1950, une exposition de ses étudiants intitulé « Ecole Mazzon ». L'artiste y expose l'année suivante dans le cadre d'une exposition collective consacrée au début de l'art abstrait en Italie. 1953 est dans son oeuvre l'année de l'idéalisation figurative lyrique et magique. La peur d'une troisième guerre mondiale le replonge à un état dépressif en 1962 ; sa peinture est influencée et il peint une série de vision désolée expressionniste. Sorti de sa crise d'angoisse, sa phase d'art abstrait structuraliste est présenté à la Galerie Como. Il est présenté à l'exposition « Art moderne en Italie 1915-1935 » de Florence, en 1967, comme l'un des premiers artistes italiens abstraits. Deux ans plus tard (1969), la Galerie municipale d'Art contemporain de Milan lui consacre une grande rétrospective. En 1971, la Galerie Peccolo de Livourne lui organise une très importante exposition à l'Académie d'Art de Montecatini. Galliano Mazzon meurt à Milan en 1978. En 2007, plusieurs de ses oeuvres sont exposées à l'exposition « Wassily Kandinsky et l'abstraction en Italie 1930-1950 » organisée au Palais Royal de Milan.




FUTURISME /1909-1916 / Giacomo Balla, Carlo Carrà, Umberto Boccioni, Luigi Russolo, etc.
DES « SINGULIERS » /XXème siècle /


Titre inconnu I,
Dessin original, encre sur papier gaufré, signé en bas à droite par l'artiste.
  Titre inconnu I
1968
Dessin original, encre sur papier gaufré, signé en bas à droite par l'artiste.


Oeuvre unique

Sans

Papier gaufré

30 x 39,8 cm

30 x 39,8 cm

Sans

Très bon

600 euros
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 


 
Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.

Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com