Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Penalba Alicia
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Morellet François
François Morellet  est considéré comme l’un des acteurs majeurs de l’abstraction géométrique de la seconde moitié du XXe siècle et un précurseur du minimalisme. Artiste contemporain, peintre, graveur, sculpteur, il est né à Cholet en 1926. Dès la fin des années 1940, l'artiste s'efforce d'évacuer de son oeuvre la subjectivité individuelle en obéissant à des préoccupations collectives. Après une courte période figurative (1947-1950), il amplifie cette évolution vers un art délivré de tout romantisme en choisissant l'abstraction en 1950, sous l'influence de Pierre Dmitrienko (1925-1974) : il adopte alors un langage géométrique très dépouillé, marqué par l'exemple de Mondrian, composé de formes simples (lignes, carrés, triangles), dans un nombre limité de couleurs, assemblés dans des compositions élémentaires sur deux dimensions. Ces recherches sont marquées par l’œuvre de Max Bill et l’Art concret, découverts lors d’un voyage au Brésil en 1951, et par les motifs géométriques de l’Alhambra de Grenade, admirés en 1952. Jusqu'en 1960, Morellet établit les différents systèmes d'arrangement des formes qu'il emploie (superposition, fragmentation, juxtaposition, interférences…), en créant notamment sa première « trame », un réseau de lignes parallèles noires superposées selon un ordre déterminé. De 1961 à 1968, il est l’un des créateurs et protagonistes de l'Art cinétique au sein du Groupe de Recherche d'Art Visuel (avec Francisco Sobrino, Horacio Garcia Rossi, Julio Le Parc, Yvaral et Joël Stein, ainsi que François et Vera Molnar). Il participe également au mouvement international de la Nouvelle Tendance. Il cherche dans ce contexte à créer un art expérimental qui s'appuie sur les connaissances scientifiques de la perception visuelle et qui soit élaboré collectivement. Comme l'artiste américain Dan Flavin, en 1963, Morellet commence à créer des œuvres avec des tubes de néon. Après 1970, débute pour lui une troisième période marquée par la création d'œuvres de plus en plus dépouillées, qui jouent avec leur support et l'espace qui les environne. Il réalise alors un grand nombre d'intégrations architecturales, depuis sa première intervention monumentale sur le plateau de la Reynie (Paris, Beaubourg) en 1971.





ART MINIMAL /1962-1980 / Ad Reinhadt, Robert Morris, Donald Judd, Dan Flavin, Carl André, Richard Tuttle, Robert Ryman, Alan Charlton, etc.
ART CINETIQUE et OP'ART (OPTICAL ART) /1955-1968 / Nicolas Schöffer (Art cybernétique), Larry Poons, Bridget Riley, etc.


Deux doubles trames 4°+4°,
Sérigraphie originale, signée au crayon par l'artiste.
  Deux doubles trames 4°+4°
1971
Sérigraphie originale, signée au crayon par l'artiste.


500 épreuves signées + 50 E.A.

E.A. 11/50

Vélin

60,5 x 61 cm

60,5 x 61 cm

Sans

Légères cassures de manipulation en bas à gauche, sinon bon état.

600 euros
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 
Autre(s) oeuvre(s) actuellement disponible(s) pour cet artiste
Cliquez sur une image pour l'agrandir et accéder à sa description
1 Sérigraphies originales signées de Morellet François : Dix compositions
Dix compositions
Sérigraphies


 
Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.

Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com