2 Estampe originale signée Castellani Enrico, Estampes, Superficie blanche
Dernière mise à jour pour :
Clin d'oeil à
Sandra Corallo
Coup de coeur
Penalba Alicia
Cimaises
Atelier Lacourière & Frélaut


Voir les oeuvres de :







Castellani Enrico
Enrico Castellani, né en 1930 à Castelmassa (Vénétie), fera ses études d'art à Milan, puis à Bruxelles jusqu'en 1956. Il obtient un diplôme d'architecte. Il s'établit à Milan dès l'année suivante, et devient aussitôt très actif sur la scène artistique italienne. Ses débuts se rattachent aux théories soutenues dans la revue Azimuth, qu'il fonde en 1959 avec Piero Manzoni ; malgré des personnalités très différentes, les deux hommes auront un rapport d'échange fructueux, entretenu par des contacts étroits avec des artistes tels Agostino Bonalumi et Lucio Fontana. En réaction à l'abstraction informelle, les premières « structures lumineuses » d'Enrico Castellani jouent sur l'absence de facture et la neutralité de la composition. L'artiste réalise des tableaux monochromes constitués d'une toile tendue qui est soulevée ou enfoncée par des clous disposés régulièrement et en quinconce, de façon à créer des effets de lumières et d'ombres changeantes avec l'inclinaison de la source lumineuse. Il s'agit d'une expérience entièrement originale qui sera considérée comme fondamentale dans l'histoire internationale de l'art abstrait du XX° siècle. L'oeuvre de Castellani, qui restera toujours fidèle à cette technique initiale, est considéré comme d'une extrême pureté, la répétition des pleins et des vides créant des rythmes toujours nouveaux, intenses et cohérents. Enrico Castellani a participé à de très nombreuses expositions d'importance internationale, parmi lesquelles on peut noter la Biennale de Venise (1964, 1966 et 2003), la Documenta de Kassel en 1968 ou la fameuse exposition du Moma de New York « The responsive eye » en 1965 qui regroupera les tenants de l'art optique et cinétique (Yaacov Agam, Josef Albers, Julio Le Parc, Victor Vasarely, Bridget Riley, Jesùs Rafael Soto, etc). Parmi les expositions personnelles de l'artiste, on notera celle organisée à la Biennale de Sao Paolo en 1965 et, plus récemment, la rétrospective qui lui a été dédiée à la Fondation Prada de Milan en 2001.





ART CINETIQUE et OP'ART (OPTICAL ART) /1955-1968 / Nicolas Schöffer (Art cybernétique), Larry Poons, Bridget Riley, etc.


Désolé actuellement aucune oeuvre n'est disponible pour cet artiste.

découvrir d'autres oeuvres de l'artiste

  Superficie blanche
1969
Estampe originale, gaufrage, signée au crayon par l'artiste. Timbre sec de l'éditeur en bas à droite. Ed. Il Torcoliere, Rome.


100 épreuves signées

60/100

Fabriano

46 x 34 cm

59,5 x 44,5 cm

Sans

Très bon

1500 euros
 autres devises
 mesures en inches
 
obtenir des informations sur cette oeuvre
conditions de vente
 


 
découvrir d'autres oeuvres de l'artiste

Vous pouvez depuis cette page, obtenir un complément d'information sur cette oeuvre. N'hésitez pas si vous le souhaitez à vous rendre à la rubrique contact, à connaître en détail les conditions de vente de ma galerie. M.C.







Galerie Michelle Champetier - 52, Avenue St Jean - 06400 - Cannes - France

Tél : 04.93.68.11.45 - (étranger : 334.93.68.11.45) - Portable : 06.11.54.08.93
Fax : 04.92.59.13.95 - Email : mc@mchampetier.com