Background Image

Emile Gilioli

Le grand apport de l'art abstrait, c'est de faire comprendre que la pauvreté peut être elle aussi une sorte de richesse.

Image Image Image Image

Fils d’un ouvrier cordonnier, Emile Gilioli est né en 1911 à Paris où il est mort en 1977. Comme Henri Laurens, il est né au bord du canal St Martin. A trois ans, la famille part pour Mantoue (Italie). Là, l’enfant est employé au dur labeur de la forge. Après la guerre de 14-18, ses parent viennent habiter Nice, où tout en continuant . . . . .

13 oeuvre(s) actuellement disponible(s) / 1 oeuvre(s) DDMR

Composition VII
Lithographie
Portrait
Lithographie
Galerie la Demeure
Affiche
Sans titre II
Lithographie
Visage de femme
Lithographie
Soleil Blanc
Sérigraphie
Composition VI
Lithographie
Sans titre I
Lithographie
Composition V
Lithographie
Composition III
Lithographie
Composition I
Lithographie
Sans titre
Lithographie
Composition
Lithographie

Catalogue(s) raisonné(s)

Catalogue(s) raisonné(s)
*« Gilioli », I. Jianou et H. Lasalle, Arted Ed. d’Art, Paris, 1971 Tous les catalogues raisonnés

Piste bibliographique & autres

A lire sur l'artiste :
  • « Gilioli, les grands sculpteurs », Jianou et Lassalle, Arted-Editions, 1971
  • « Gilioli », M. Ragon, Cat., Galerie Veranneman, Bruxelles, 1971
  • « Gilioli : Sculptures », Cat., Centre G. Pompidou, MNAM, Paris 1979
  • « Emile Gilioli », B. Lorquin et P. Cabanne, Cat., Galerie Dina Vierny, 1988
A lire de l'artiste :
  • « La sculpture, notes et propos », Collection « Le Bien », Robert Morel Ed, 1968
Site internet :
www.emilegilioli.com

En savoir plus :


Mouvements de l'art

Voir & découvrir

Au-delà des oeuvres actuellement en stock, il m’a semblé utile de vous donner à voir ou à connaître d’autres oeuvres de l'artiste. Ces pièces, vendues ou retirées de la vente, ont été dans le stock de la galerie dans un passé récent.

Cette rubrique vous permettra de mettre une image sur un titre ou l’inverse, ou tout simplement d’en découvrir un peu plus sur l’oeuvre de l'artiste. Quelle que soit la raison, pour le plaisir des yeux ! Michelle Champetier